1. Accueil
  2. Lieux
  3. 13 bonnes raisons de visiter Tlemcen
Lieux

13 bonnes raisons de visiter Tlemcen

La légende dit que Tlemcen fait partie des 7 villes qui survivront jusqu’à la fin du monde. Tlemcen vient de Tilimsane, qui signifie source en berbère. Elle est surnommée la ‘Perle du Maghreb’.

Adossée aux collines boisées de Lalla Setti, Tlemcen domine la plaine d’Hennaya. Incontournable : le Parc National de Tlemcen. Classé en 1993, il abrite d’importants vestiges archéologiques et des sites féériques à visiter absolument : La mosquée de Sidi Boumediene, les cascades et les falaises d’El- Ourit, les grottes de Beni-Add, le Méchoir, le Plateau de Lalla Setti Tlemcen recèle un riche patrimoine historique et architectural qu’il faut découvrir à tout prix.

1. Le Méchoir 

Édifiée au XIIe siècle de l’ère chrétienne par Ibn Tachfin, cette forteresse-citadelle comprend le palais royal, les bains, les jardins et une mosquée.

2. La mosquée de Sidi Boumediene

Architecture remarquable. Ce monument fut construit en 1328 par Abou El Hacène, Sultan mérinide de Fès, conquérant de Tlemcen. Le minbar en bois de cèdre est un cadeau de l’Emir Abdelkader.

3. La Grande Mosquée

Ses murs blancs et son minaret ouvragé en font un monument prestigieux. La première pierre de la Grande Mosquée fut posée vers 1102 par l’Almoravide Youcef Ibn Tachfin. Elle fut agrandie en 1336 par Ali Ben Youcef. Son magnifique mirhab et son joli minaret témoignent de l’art grandiose de la dynastie Zianide.

4. Le Plateau de Lalla Setti

Perché à 1000 m d’altitude et relié au centre-ville par un téléphérique, le Plateau de Lalla Setti offre une vue panoramique sur la ville de Tlemcen et ses quartiers : Kifane, Champs de MarsImama. Musée du Moudjahid, lac artificiel, pelouses verdoyantes, on ne s’ennuie jamais lorsqu’on s’y rend en promenade. On peut faire du pédalo sur le lac artificiel ou une randonnée dans la forêt touffue du Petit Perdreau. Les familles viennent également y pique-niquer et s’y détendre.

5. La Mosquée de Sidi El Haloui

Située à l’extérieur des remparts, elle fut érigée par le Sultan mérinide Abou Inan Farès en 1353 en l’honneur de Abou Abdallah Echoudi, un savant juriste andalou qui, soupçonné de pratiquer la sorcellerie, fut décapité injustement. La vie de Sidi El Haloui a inspiré bon nombre de chansons andalouses tlemceniennes.

6. Les cascades d’El Ourit 

Les chutes du Niagara en miniature ! Situées à 7 km à l’est de la ville de Tlemcen, dans une région montagneuse, ces cascades d’eau cristalline bordées de pins prennent leur source du barrage d’El Meffrouch. Elles abritent un pont de voie ferrée qui fut réalisé au XIXe siècle par la société Gustave Eiffel & Cie.

7. Les Grottes de Beni-Add 

C’est un site datant de 65 000 ans environ. Les Grottes de Beni-Add sont creusées dans la roche calcaire du massif de Tlemcen en une profonde galerie ornée de stalactites et stalagmites.

8. Le centre cynégétique de Zarifet

Situé à 1200 m sur les monts de Tlemcen et crée en 1983, le centre cynégétique de Zarifet est peuplé d’une faune de faisans, de perdrix, de cailles, de canards, de gazelles…

9. Le Musée de Tlemcen

Vestiges romains et pièces issues de l’artisanat des Almoravides et Zianides sont à y découvrir.

10. Bab El Kermadine

‘La porte des tuiliers’, doit son nom aux débris de poteries trouvés dans le ‘ toub’ ayant servi lors de sa construction. On peut y admirer vestiges et fortifications. C’est à cet endroit que Yaghmorassen a failli être tué par le chef de sa garde chrétienne.

11. La Kissaria 

Enceinte crénelée et ornée de deux portes, ce quartier commerçant, organisé comme un caravansérail, abritait près de 2000 commerces et ateliers d’artisanat à l’époque des Zianides. Ce souk, datant du moyen-âge, a gardé sa vocation commerciale. Etoffes, tapis, bijoux…Y sont vendus. De la Kissaria, on rejoint l’ancienne Médina et les quartiers Sidi El YedouhDjamâa Chorfa, El Opran Lekbir, El Opran El SeghirDerb Sensla

12. Agadir

À l sortie de Tlemcen. C’est l’emplacement de l’ancienne ‘Pomaria’ romaine. Il reste des vestiges d’une mosquée édifiée au 9e siècle par Idris 1er.

13. El Mansourah

‘La victorieuse’. El Mansourah est célèbre pour ces vestiges datant du XIVe siècle, témoin des affrontements sanglants entre les abdalwahides et les mérinides.


Où loger ?

Hôtel Renaissance : Plateau de Lalla Setti. Tel : 043 27 71 02

Hôtel Ibis : Bd El Kiffane. Tlemcen. Tel : 043 98 10 10

Hôtel ‘Les Zianides’ : 12, Bd Ali Khedim. Tlemcen. Tel : 043 27 71 02

Hôtel Ziri : 1, Route du phare. Ghazaouet. Tel : 043 32 30 25


Par Kenza Adil

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus