1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. 15 expressions à apprendre avant d’aller en Algérie
Voyages et Tourisme

15 expressions à apprendre avant d’aller en Algérie

Les Algériens sont de grands communicants, ils aiment la rencontre et l’échange et n’hésitent pas à discuter avec les étrangers en visite ou en installation dans leur pays.

Comment répondre aux sollicitations et avoir des conversations du quotidien avec les Algériens ? Pour cela vous pouvez apprendre quelques termes très simples en darija algérienne, le dialecte parlé en Algérie.

La darija est un mélange de mots arabes, berbères et français qui peut rapidement être maîtrisé si l’on est un amoureux des langues.

Articles en Relation

L’algérien ressemble un peu à l’arabe parlé en Tunisie ou au Maroc, vous pourrez faire le lien avec l’arabe littéraire parlé en Égypte ou dans des pays du Moyen-Orient. Mais il garde ses spécificités et surtout il varie énormément selon les régions.

On ne parle pas tout à fait le même arabe d’est en ouest ou du nord au sud. Voici un petit guide qui vous aidera à assurer la politesse de base, voire à vous lancer dans une conversation passionnante, en Algérie.

Articles en Relation

  1. Iih ou wah

Il s’agit du “oui” algérien. On peut acquiescer de différentes manières en Algérien.

Dans le nord du pays, à l’est et le sud-est, vous pourrez utiliser “iih”, pour dire “oui”. Le mot débute avec un long i et se termine avec un h aspiré que l’on entend peu.

Si vous allez à l’ouest ou dans le sud-ouest de l’Algérie, vous pourrez prononcer “wah” ou “ouah”, se terminant également par un h aspiré.

Peu importe le mot utilisé vous serez compris dans toute l’Algérie.

  1. La / lala 

À l’inverse pour un “non”, il faudra employer cette simple syllabe : “la”. Si vous souhaitez insistez sur votre “non”, vous pourrez dire “lala”, soit “non, non”

  1. Sbah El kheir / Salam Alikoum

“Sbah el kheir” est l’un des moyens les plus courants pour dire bonjour en arabe algérien. Beaucoup de pays arabophones l’emploient également. Sbah el kheir s’emploie seulement le matin, “sbah” voulant dire matin et “kheir” bien ou bon.

Il existe d’autres manières de dire bonjour : “Salam Alikoum”, qui signifie que la paix soit sur vous. Ou bien tout simplement “Salam”, qui sera également un moyen poli de dire bonjour. “Salam Alikoum”, peut également servir d’au revoir lorsque vous quittez une pièce.

  1. B’slama, filamene

Afin de dire au revoir, vous avez plusieurs choix. Nous l’avons vu précédemment, “Salam Alikoum” peut être suffisant. Mais vous pouvez également employer les termes “b’slama” ou encore “filamene”, ce dernier étant peu employé car moins actuel. Vous pourrez également dire aurevoir avec un simple Saha.

  1. Tsab’hou b kheir / Leïla saïda

Pour dire bonne nuit, on privilégiera Tsab’hou b kheir, qui est une expression qui souhaite littéralement un beau réveil. Tsab’hou b kheir est au pluriel, pour le singulier il faudrait plutôt dire tsaba’h b kheir. La prononciation n’étant pas aisée pour un non arabophone, vous pourrez utiliser la formule en arabe classique qui est plus facile leïla saïda en appuyant sur les i tréma. Cette dernière formule de politesse est moins utilisée en Algérie mais se comprend.

  1. Wesh rak /  Labess

Si vous souhaitez demander à quelqu’un comment il va, vous aurez plusieurs choix :

  • Wesh rak ? pour “comment vas-tu ?” à l’adresse d’un homme, ou Wesh raki ?, à l’adresse d’une femme. Enfin  Wesh rakoum ? pour ”comment allez-vous ?” adressé à plusieurs personnes.
  • Vous pouvez également employer Ki raki ? pour “comment te portes-tu ?”
  • Labess ? pour un très simple : “ça va ?”

Comme en anglais ou encore en espagnol, le “ça va” peut-être utilisé à la suite d’un bonjour pour appuyer la salutation et se montrer poli. Demander à votre interlocuteur comment il se porte est essentiel dans la politesse.

  1. Rani labess / Rani ghaya / Rani mlih

À l’inverse si vous souhaitez répondre que vous vous portez bien, vous pourrez répondre :

  • Rani labess qui signifie “je vais bien” ou, Koulchi labess, pour “tout va bien”, ou tout simplement labess
  • Rani mlih, soit “je suis bien” si vous êtes un homme et Rani mliha si vous êtes une femme
  • À l’ouest algérien on pourra également employer Rani ghaya
  1. Saha, choukrane, aichek 

Le mot merci est souvent le premier terme que l’on apprend dans une langue étrangère. En Algérie vous disposez d’une ribambelle de mots pour remercier autrui.

  • Saha, qui est utilisé surtout à Alger et dans le nord du pays
  • Choukrane qui peut être utilisé dans toute l’Algérie car il s’agit d’arabe littéraire
  • Aichek, très employé à l’est de l’Algérie
  1. Bnin 

Le mot bnin au masculin, et bnina au féminin, signifie “bon”. Vous pourrez l’employer lorsque vous découvrirez la cuisine algérienne. Cela sera très apprécié si vous commentez la nourriture et que vous le saluez d’un “bnin” ou de “bnina”.

  1. Win ?

Le mot win pour vous aider à demander votre chemin, puisqu’il signifie “où ?”. Il suffira d’employer ce mot et le nom du lieu que vous cherchez. Par exemple : “win rahi… la Grande poste ?” pour “où se trouve la Grande Poste ?”

  1. Rani sekan…

Rani sekan, au masculin, et Rani sekena, au féminin signifie “je vis” ou “j’habite”. Il peut vous aider pour dire où vous vivez dans l’absolu à l’étranger, ou votre lieu d’hébergement temporaire.

  1. Chbeb / Zine

Pour indiquer que vous trouvez une chose ou une personne belle vous pourrez utilisez ces termes :

  • Chbeb, au masculin et cheba au féminin
  • Zine, au masculin, et zina au féminin
  1. Saha ftourek

Si vous partagez un repas avec des Algériens, n’hésitez pas à employer Saha ftourek, au singulier, ou Saha Ftourkoum au pluriel pour souhaiter un bon appétit à vos amis.

  1. Bsahtek

Vous entendrez souvent ce terme dans la bouche des Algériens. “Bsahtek”, qui signifie littéralement “à ta santé”, peut être employé de diverses manières. Pour souhaiter un bon appétit, pour inviter quelqu’un à profiter d’un moment ou le féliciter d’avoir mené une action à bien ou acquis un objet.

  1. Hamdoulilah

Hamdoulilah est une formule de politesse courante qui est employée dans diverses situations. C’est un moyen de rendre grâce à Dieu, de signifier votre satisfaction et votre chance. Vous pourrez l’employer après avoir dit que vous allez bien, “labess, hamdoulilah”. Ou bien à la fin d’un repas si vous vous sentez repu, la formule mettra un terme à votre repas.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus