1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Accueil au Consulat d’Algérie à Paris : le constat d’un député
Visas et Immigration

Accueil au Consulat d’Algérie à Paris : le constat d’un député

Après une reprise difficile, les représentations consulaires algériennes en France commencent à reprendre les choses en main. La pression qu’elles ont connue il y a quelques mois a visiblement baissé.

Avec le boom de la reprise des voyages, les Algériens de France se sont rués, dès l’annonce de la réouverture partielle des frontières et le renforcement des programmes de vols et de traversées en mai, sur les consulats afin de renouveler leurs documents de voyage.

Après deux années de crise, de nombreux membres de la diaspora algérienne en France se sont retrouvés avec des documents de voyage, notamment les passeports, expirés. Très vites, les Consulats d’Algérie en France se sont retrouvés submergés par la demande et ne parvenaient pas à y répondre dans les meilleurs délais.


Quelques mois après, la pression a fini par retomber et les représentations consulaires sont désormais soulagées. Le constat est fait par le député des Algériens de France, Abdelouahab Yagoubi, qui effectue des visites au sein des Consulats afin de s’enquérir de la prise en charge des citoyens.

Consulat général d’Algérie à Paris : « amélioration de la qualité de service »

Après le consulat de Pantoise et celui de Bobigny, le député s’est rendu dernièrement au Consulat général d’Algérie à Paris. « Je me suis rendu, à deux reprises, au siège du Consulat général d’Algérie à Paris, pour m’enquérir des conditions d’accueil des membres de notre communauté », a-t-il écrit vendredi 12 août sur sa page Facebook.

Pour lui, « cette circonscription consulaire revêt une importance particulière ». D’emblée, l’élu a constaté la « baisse du nombre des usagers du consulat pendant cette trêve estivale ». Ainsi, il note « avec satisfaction l’amélioration continue de la qualité de service en faveur de ressortissants ».  

Après avoir soulevé, durant les premières semaines de la reprise, les difficultés que rencontrent les citoyens au sein des Consulats algériens, le député n’a pas hésité de faire l’éloge des responsables consulaire, lorsque ça marche bien.

Permanences consulaires de proximité dans la région centre de la France

En effet, il a tenu à remercier le vice-consul, Reguig Boutaleb, « pour son souci constant du développement, de l’amélioration et de l’esprit d’initiative ». Ici, il cite l’organisation de « permanences des services consulaires de proximité en faveur de nos citoyens de la région centre de la France ».

Il s’agit, entre autres, des Algériens établis dans les villes de Tours, d’Orléans, de Bourges, de Vierzon… qui doivent auparavant faire 500 km aller-retour pour rejoindre le Consulat général d’Algérie à Paris. Toutes ces villes sont rattachées à la circonscription consulaire de Paris.   

En outre, Yagoubi a également abordé plusieurs questions avec le Consul général El hadj Lamine. Il s’agit de « dossiers intéressant notre communauté en particulier et la nécessité d’amender certaines lois pour les adapter aux spécificités contraignantes des Algériens résidant à l’étranger ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus