Accueil des étrangers : de nouvelles procédures à la Préfecture de Police de Paris

Le :

Bonne nouvelle pour les étrangers vivant dans la capitale française. Après plus de deux mois et demi de fermeture, le service des étrangers de la Préfecture de police de Paris va accueillir le public à compter du 15 juin prochain.

 

Paris est l’une des préfectures qui accueillent le plus d’étrangers en France. Elle est d’ailleurs réputée pour les interminables files d’attente qui se forment à l’extérieur de ses locaux. Souvent, les immigrés qui viennent faire une demande ou renouveler leur titre de séjour peuvent attendre des heures avant d’accéder à la salle où sont accueillis les étrangers.

 

| Lire aussi : Carte de séjour : un tribunal français tranche en faveur d’un Algérien

 

Plusieurs nouveautés

 

La reprise sera différente, promettent les responsables de la Préfecture de police, cités par le journal français 20 Minutes.

 

D’abord, une série de mesures a été prise pour faire respecter la distanciation sociale dans les locaux : les guichets ont été espacés et équipés de plexiglas et les salles d’attente réaménagées. Ces changements ont un impact sur la capacité d’accueil. « On estime que toutes ces mesures divisent par trois les capacités d’accueil », précise la même source.

 

Autre nouveauté : les étrangers ne pourront plus se rendre directement à la préfecture comme c’était le cas avant le confinement. Désormais, un rendez-vous doit être pris via une inscription en ligne, selon 20 Minutes.

 

| Lire aussi : Puis-je voyager en France avec un titre de séjour expiré ?

 

Procédures en ligne

 

A compter du 15 juin, de nouvelles procédures pourront être faites directement en ligne : demande de duplicata d’un titre de séjour, enregistrement d’un changement d’adresse. Il faudra néanmoins se déplacer pour récupérer le document demandé, détaille 20 Minutes.

 

Concernant la demande de titre de séjour, tous les documents seront collectés en ligne avant le premier rendez-vous. But : limiter au maximum les allers-retours pour les resserrer sur l’essentiel.

 

« Ainsi pour l’obtention d’un titre de séjour, il fallait généralement compter trois ou quatre passages à la préfecture, désormais, les autorités espèrent que deux « au maximum » seront nécessaires », rappelle la même source.

 

Pour accompagner cette transition, le standard téléphonique s’apprête à être doublé, voire triplé si nécessaire, la foire aux questions (FAQ) sera traduite en anglais et en arabe.

 


 

Par : Camelia Amrani

Partager sur :
Quoi de neuf ?