1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Actu de l’aérien : Air Algérie, Air France, Transavia, RAM…
Compagnies Aériennes

Actu de l’aérien : Air Algérie, Air France, Transavia, RAM…

Sur le marché des vols entre la France et l’Algérie, la compagnie aérienne Air Algérie est confrontée à une concurrence agressive de la part d’Air France et de sa filiale low cost Transavia.

On le savait depuis juin dernier : Air France a mobilisé ses avions gros-porteurs de type Boeing 777-300, capables de transporter 472 passagers par vol. C’est presque du double de la capacité du plus gros appareil de la flotte Air Algérie, à savoir l’Airbus A330-202 (262 sièges).

À compter du 5 octobre prochain, Transavia va également utiliser les gros avions de sa maison-mère Air France pour ses vols vers l’Algérie. Chaque semaine, trois vols Transavia au départ de Paris Orly seront opérés en Boeing 777-300.

Selon le journal français Les Echos, la compagnie low cost laissera les équipages d’Air France opérer les trois vols en utilisant un numéro de vol Transavia France depuis l’aéroport d’Orly.

Au total, ce sont donc 10 vols par semaine (7 pour Air France et 3 pour Transavia) qui seront opérés entre Paris et l’Algérie en Boeing 777-300, soit une offre de soit 4720 sièges et autant de capacité pour les vols retour.

La hausse de l’offre vient répondre à une forte demande sur le marché des vols entre la France et l’Algérie. Mais aucun impact sur les prix n’est constaté. Bien au contraire. Un vol aller-retour Paris – Alger sur Air France coûte en moyenne 1200 euros. Chez Transavia, il faut débourser autour de 800 euros.

Pourquoi les prix sont-ils aussi élevés ? C’est la logique de l’offre et de la demande. Mais Transavia a fourni une autre explication à un client qui s’interrogeait sur les raisons d’une telle hausse en cette période de l’année. Les prix seraient fixés « en association avec les autorités algériennes. C’est pour cela que les tarifs sont un peu chers par rapport à nos vols commerciaux », explique Transavia dans son message à ce client. Un argument très peu convaincant.

Malgré la cherté des billets d’avion, plus de 150.000 personnes ont voyagé de et vers l’Algérie. Le chiffre a été dévoilé, ce samedi 2 octobre, par la police aux frontières algérienne (PAF).

Ces passagers ont été contrôlés, dans leur écrasante majorité, dans les aéroports d’Alger, Oran et Constantine, les trois seuls concernés par la réouverture partielle des frontières. 

À l’étranger, la Royal Air Maroc (RAM) voit arriver un nouveau concurrent à l’aéroport de Paris Orly.

La low cost Vueling va lancer deux nouvelles liaisons aériennes au départ de l’aéroport Paris-Orly vers deux villes marocaines cet hiver, Agadir et Tanger.Depuis Paris-Orly, la Royal Air Maroc effectue 6 à 7 vols par semaine vers Agadir et 3 à 4 vols par semaine vers Tanger.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus