1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Aéroport d’Alger : un passager indigné par le prix du petit-déjeuner
Voyages et Tourisme

Aéroport d’Alger : un passager indigné par le prix du petit-déjeuner

Un petit-déjeuner dans un aéroport / Par torjrtrx / Adobe Stock pour VVA – Visas & Voyages

Les tarifs des services à l’aéroport d’Alger, notamment ceux de la restauration, suscitent toujours le mécontentement chez de nombreux usagers.

Malgré les promesses et les efforts de son nouveau PDG, pour pouvoir se restaurer dans le plus grand aéroport du pays, il faudra dépenser une somme assez conséquente, ce qui n’est pas à la portée de tous les voyageurs algériens.

Prix du petit-déjeuner pour deux à l’aéroport d’Alger, « c’est le 1/6 du SMIC ! »

En effet, les tarifs des pizzerias, fast-food et autres cafétérias à l’aéroport d’Alger ne semblent pas prendre en considération le SMIC et le pouvoir d’achat du citoyen algérien résidant et travaillant en Algérie, ce que dénoncent régulièrement plusieurs internautes.

Dans un post publié sur Facebook, un voyageur a partagé la photo d’un petit-déjeuner pour deux personnes qu’il avait pris ce 15 mai 2024 à l’aéroport d’Alger, et ce, en attendant son vol intérieur. Il s’agit d’un plateau composé de deux cafés, deux jus, une salade aux fruits, ainsi que d’une viennoiserie.

Concernant le prix, ce voyageur assure qu’il a payé 2.950 dinars algériens, soit plus de 12 € en se basant sur le taux de change du marché informel des devises en Algérie. « C’est le 1/6 du SMIC », a-t-il souligné. En effet, en Algérie, le SMIC mensuel est fixé à 20.000 dinars algériens.

« C’est comme si on disait que ça coûtait 230 € en France »

Le voyageur procède à une deuxième comparaison pour montrer combien les prix des produits à l’aéroport d’Alger sont chers par rapport au pouvoir d’achat du citoyen algérien lambda. Il explique que c’est comme si le même plateau était affiché à 230 € en France, où le SMIC est à près de 1.400 €.

En effet, en procédant à un simple calcul, on trouvera que les 2.950 dinars représentent un peu plus d’un 1/6 du SMIC algérien. C’est comme si un Français payé au SMIC français devait dépenser pour 233 € pour son petit-déjeuner, ce qui représente le 1/6 du SMIC en France (1.398 €).

Le voyageur trouve cela « scandaleux », ce que d’autres internautes ne manquent pas de confirmer. « C’est trop cher pour si peu », lit-on dans un premier commentaire. « C’est du vol délibéré et cautionné », dénonce un autre internaute.

Il est à rappeler que le PDG de l’aéroport d’Alger a précédemment évoqué un accord qu’il avait conclu avec les commerçants de l’aéroport d’Alger, notamment les restaurateurs, visant à faire baisser les prix des produits.

Toujours selon le responsable, les prix de l’eau et du café ont baissé, mais « la nourriture reste chère ». Ainsi, il a indiqué que de « nouvelles pizzerias et fast-food » vont prochainement ouvrir à l’aéroport et proposer de la nourriture à « des prix raisonnables ».

SUR LE MÊME SUJET :

« Je ne sais plus que dire » : un touriste français choqué par la générosité des Algériens (Vidéo)

Voyage en Algérie : à l’aéroport d’Alger, les bagages passés au peigne fin, les vols impactés