1. Accueil
  2. Divers
  3. Aéroport de Lyon : le « couteau du grand-père » sème la panique
Divers

Aéroport de Lyon : le « couteau du grand-père » sème la panique

L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry en France a connu, durant la matinée d’hier mardi 25 octobre, des perturbations et des retards sur les vols suite à la découverte d’un bagage suspect. La nature de l’objet à l’origine du contrôle de sureté ayant entraîné la suspension du trafic a été dévoilée ce mercredi.

Certains objets sont strictement interdits dans l’avion. Les passagers passent par plusieurs points de contrôles dans les aéroports avant d’embarquer dans l’avion et lorsqu’un bagage suspect est signalé, une procédure sera aussitôt engagée. Dans certains cas, une simple erreur dans la procédure pourra chambouler tout le programme de l’aéroport.

Aéroport de Lyon : le décollage de 18 avions suspendu à cause d’un couteau

C’est ce qui s’est passé dans la matinée d’hier mardi à l’aéroport de Lyon, où un bagage suspect a été à l’origine d’une panique et de fortes perturbations des embarquements. Entre 8 h et 11 h, pas moins de 18 départs ont été retardés à cause d’un incident pourtant mineur, mais qui a pris de l’ampleur.

Selon le journal local Le Progrès, le bagage qui a nécessité un contrôle de sureté et qui a été à l’origine de ces perturbations, contenait un couteau. Après le contrôle du bagage à main d’une passagère à destination de l’Allemagne et la découverte de cet objet interdit à bord, le sac en question n’a pas été fouillé correctement.

Lors du contrôle des bagages en cabine, le scanner a, en effet, détecté la présence d’un objet suspect, à savoir un couteau. En suivant la procédure, le bagage a été mis de côté afin d’être fouillé. Sauf que l’opérateur chargé de cette procédure a commis une erreur d’appréciation.

« Le couteau avait appartenu à mon grand-père »

Au lieu d’ouvrir le sac pour chercher le couteau, il a effectué un test de détection d’explosif, qui a été bien évidemment négatif. Ainsi, le bagage a été remis en circulation et récupéré par sa propriétaire. Après la découverte de l’erreur, une alerte sur une personne armée se trouvant dans la zone de sécurité de l’aéroport a été donnée.

Et pour localiser ce bagage, les opérations d’embarquement dans les dix-huit appareils au départ ont été suspendues, provoquant la pagaille dans le terminal 1. C’est la vidéosurveillance qui a permis de remonter jusqu’à la passagère qui a déjà embarqué vers l’aéroport de Düsseldorf en Allemagne.

Confuse d’être malgré elle à l’origine de ces perturbations, elle a expliqué que « le couteau avait appartenu à son grand-père et qu’elle ne s’en séparait jamais ». Finalement, elle a dû se séparer de son bien non sans émotion. Le trafic dans l’aéroport de Lyon a repris progressivement vers 11 heures.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus