1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Aéroport de Paris Orly : la galère des clients des VTC
Voyages et Tourisme

Aéroport de Paris Orly : la galère des clients des VTC

L’option du VTC est intéressante à plus d’un titre pour les voyageurs arrivant à l’aéroport de Paris Orly. Le prix pour un trajet vers Paris est souvent inférieur à celui d’un taxi, on peut choisir le type de véhicule (pratique quand on voyage à plusieurs ou quand on a beaucoup de bagages à transporter…) et on évite les longues files d’attente qui se forment parfois à la station de taxi…

Mais depuis quelques temps, les usagers de l’aéroport de Paris Orly (d’où partent la majorité des vols vers l’Algérie) l’ont sans doute remarqué : quand on atterrit, il est très difficile de joindre son VTC.

Les témoignages de voyageurs sont nombreux. Certains affirment parcourir des centaines de mètres, parfois chargés de lourds bagages, pour rejoindre leur chauffeur Uber. D’autres mettent beaucoup de temps avant de trouver l’emplacement exact du rendez-vous avec leur VTC.

Prendre un VTC à l’aéroport de Paris Orly : « Un enfer »

Des contraintes qui viennent s’ajouter aux protocoles sanitaires au départ et à l’arrivée de l’avion. Ce jeudi 4 novembre, le journal Le Parisien publie des témoignages de voyageurs excédés par cette situation. « C’est un enfer. Quand je veux prendre un Uber, je passe un temps fou à le retrouver parce qu’il n’y a pas de places dédiées », témoigne ainsi une cheffe d’entreprise citée par le média français.

« L’application donne rendez-vous dans le parking pro. Mais ça fait plusieurs fois que j’y vais et que le chauffeur m’appelle pour me demander d’aller dans un autre endroit où il viendra me chercher », détaille-t-elle.

Le Parisien a interrogé l’aéroport de Paris Orly. La plateforme explique avoir mis en place un parking réservé aux taxis et au VTC. « Il y a deux parkings de ce type à Orly, l’un qui dessert Orly 1-2-3, l’autre, devant Orly 4 », explique une responsable de l’aéroport. Une solution destinée notamment à lutter contre les chauffeurs clandestins.

L’accès à ce parking est payant pour les chauffeurs via un abonnement de 290 euros par an. Mais la majorité des chauffeurs de VTC préfèrent ne pas payer et donner rendez-vous à leurs clients dans d’autres lieux parfois difficiles d’accès.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus