1. Accueil
  2. Divers
  3. Aéroport de Roissy : elles embarquent sans documents de voyage
Divers

Aéroport de Roissy : elles embarquent sans documents de voyage

Les contrôles dans les aéroports sont réputés pour être souvent très poussés, mais pas vraiment aussi parfaits apparemment. Ces deux incidents survenus entre novembre et décembre à l’aéroport de Paris – Roissy Charles de Gaulle à Paris en sont le parfait exemple.

Avant d’embarquer dans l’avion, les voyageurs passent par plusieurs étapes de contrôle à l’aéroport. Entre autres procédures, ils doivent à chaque fois présenter leurs documents de voyage, dont le passeport et la carte d’embarquement.

Ces contrôles sont souvent très méticuleux, ne laissant rien échapper, notamment lorsqu’il est question de la sécurité, de transport illicite de produits prohibés ou de l’éligibilité du passager à voyager. Toutefois, des incidents peuvent survenir même à ce niveau-là.

aéroport Roissy CDG

Aéroport Roissy CDG

Il est, certes rare, mais pas impossible qu’un passager se trompe d’avion à l’embarquement sans que les agents de contrôle ne se rendent compte de l’erreur, malgré le contrôle répétitif des cartes d’embarquement. C’est ce qui est arrivé à ce couple qui s’est trompé d’avion à Marseille pour se retrouver dans un autre pays.

Roissy-CDG : deux femmes réussissaient à embarquer sans documents de voyage

D’autres lacunes peuvent survenir au niveau des points de contrôle des aéroports. À l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle à Paris, deux femmes ont réussi à monter dans des avions sans carte d’embarquement ni papier d’identité. L’une de ces passagères a même fait le voyage jusqu’aux États-Unis.

Selon BFM TV, le premier incident remonte au 5 novembre dernier où une passagère d’origine russe est parvenue à embarquer à bord d’un avion Air France, direction Londres sans carte d’embarquement, ni tout autre document de voyage.

Les membres de l’équipage se sont rendu compte qu’elle ne figurait pas sur la liste des passagers et ont procédé à son débarquement de l’avion quelques minutes après l’embarquement. Des agents de la police des frontières ont pris le relais pour finaliser les procédures nécessaires à propos de son cas.

Par la suite, il s’est avéré que cette passagère aurait fait une demande d’asile politique rejetée le 1er septembre par la préfecture de police de Paris. Un peu plus d’un mois plus tard, soit le 12 décembre, un autre incident du genre s’est produit dans le même aéroport.

En effet, une autre femme est parvenue à monter dans un avion de la compagnie américaine Delta Airlines en direction de Salt Lake City aux États-Unis, rapporte encore le même média. Cette fois-ci, la voyageuse a réussi à faire son voyage sans carte d’embarquement ni papiers d’identité.

embarquement

Photo : embarquement dans un avion. Crédits : to1973 / Adobe Stock

Incident d’embarquement sans documents : les justifications du groupe ADP

Elle n’a été démasquée qu’à son arrivée aux USA. Les autorités américaines se sont rendu compte qu’elle ne faisait pas partie de la liste des passagers à son arrivée. Citée par la même source, la compagnie Delta Airlines a affirmé qu’un « incident comme celui-ci est inacceptable », ajoutant qu’une enquête a été ouverte.

Pour sa part, le groupe ADP, responsable de la gestion des aéroports parisiens, indique qu’une « enquête est en cours et nous avons porté plainte pour ces deux incidents ». L’ADP rassure toutefois que les deux passagères, bien qu’elles aient pu se faufiler jusqu’aux avions sans les documents nécessaires, ont été contrôlées.

Ces deux femmes « ont été contrôlées aux Postes d’Inspection Filtrage, ce qui permet de garantir la sûreté de tous les passagers », a précisé le groupe ADP. Cependant, les deux incidents devront certainement remettre en question les contrôles de sûreté avant l’embarquement dans cet aéroport français.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus