1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Aéroport de Roissy : nouvelles tensions autour des bagages – Vidéo
Voyages et Tourisme

Aéroport de Roissy : nouvelles tensions autour des bagages – Vidéo

Le service d’emballage des bagages à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, en France, connaît toujours de fortes tensions entre les emballeurs à la sauvette et la société agréée pour exercer cette activité. Cette fois-ci, la situation a failli dégénérer.

En juillet dernier, l’aéroport de Roissy CDG a été marqué par de fortes perturbations en ce qui concerne les bagages. 35 000 bagages se retrouvaient bloqués pour cause de mouvements de grève. Un autre problème en lien avec les bagages vient s’ajouter aux multiples problèmes de la reprise du trafic aérien dans l’aéroport parisien.

Il s’agit du service d’emballage des valises, confié officiellement à une entreprise spécialisée. Mais cette dernière est contrainte de le disputer aux emballeurs clandestins. Avec tous les soucis que rencontrent les voyageurs en matière de bagages, certains voyageurs optent pour ce service pour prémunir leurs valises contre la casse ou les vols.

Les emballeurs à la sauvette, l’autre problème à l’aéroport de Paris

Sauf que la société Bag Wrap, seule entreprise autorisée à filmer de plastique les valises des voyageurs à l’aéroport Roissy-CDG, se retrouve face au phénomène des emballeurs clandestins. Selon le journal Le Parisien, vendredi 5 août, la tension entre les deux camps a monté d’un cran.

En effet, les employés de cette société dénoncent la présence d’emballeurs à la sauvette à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, qu’ils accusent « de piquer leurs clients ». Selon un employé cité par le même journal, « parfois, ils viennent les chercher directement dans nos files d’attente ».

Le prix auprès de la société est au minimum de 13 euros par bagage, tandis qu’un emballeur clandestin propose des tarifs beaucoup moins chers. C’est ce qui explique leur popularité auprès des voyageurs transitant via cet aéroport parisien.

Tensions entre les emballeurs clandestins et les salariés de l’aéroport de Roissy

« On a souvent des accrochages… Ça a failli en venir aux mains », témoigne l’employé. Avant d’ajouter que « depuis quelques mois, c’est pire que tout ». Les prix bas proposés par les emballeurs à la sauvette donnent lieu à un travail bâclé et donc à un emballage qui ne répond pas aux normes.

C’est en tout cas ce qu’a avancé l’employé cité par le Parisien. Ils utilisent, selon lui, « du film alimentaire, moins résistant que le film proposé par sa société ». D’ailleurs, il explique que « normalement, les compagnies aériennes sont censées refuser ces bagages ». Air France, ajoute-t-il, est plutôt intransigeante à ce propos : « Ils font le contrôle ».

Mais ce n’est pas le cas de toutes les compagnies, précise-t-il. Du côté du groupe Aéroport de Paris, il précise sur son site Internet que « tout bagage qui n’a pas été emballé par Bag Wrap dans un kiosque agréé, peut être refusé par la compagnie aérienne ou les bagagistes ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus