1. Accueil
  2. Actualités
  3. Aéroports français : des tests « systématisés » pour les voyageurs des pays à risque
Actualités

Aéroports français : des tests « systématisés » pour les voyageurs des pays à risque

Les passagers en provenance de pays à risque devront subir un test Covid-19 à leur arrivée en France. La mesure a été annoncée officiellement ce dimanche 12 juillet.

La mesure a été annoncée officiellement ce dimanche 12 juillet pour une entrée en vigueur dans les prochains jours. Les voyageurs en provenance des pays à risque seront systématiquement soumis à un test virologique, dans les aéroports français, pour détecter le Covid-19.

Cette mesure va concerner les voyageurs en provenance des pays classés « rouge », a expliqué Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français sur BFM TV.

« On va systématiser les tests à l’aéroport pour les voyageurs qui viennent de pays dits ‘rouge’, c’est-à-dire des pays où le virus circule le plus », a expliqué le porte-parole du gouvernement français, qui table sur une capacité de « 2000 tests PCR par jour ».

« Ceux qui auront pu faire un test depuis le pays d’origine n’auront pas à le refaire en arrivant à Paris, en France. Il faudra qu’ils puissent produire la preuve qu’ils ont fait un test », a-t-il ajouté, soulignant que ce nouveau dispositif doit être « mis en place dans les jours qui viennent ».

L’Algérie concernée

Les passagers au départ d’Algérie seront concernés par cette mesure. Depuis jeudi, l’Algérie fait, en effet, partie des pays de cette catégorie puisque la France a décidé de la retirer de la liste élaborée par l’Union européenne pour la réouverture des frontières extérieures.

Une décision motivée par l’évolution de la situation sanitaire en Algérie mais également par les informations évoquant un nombre élevé de contaminations parmi les voyageurs rapatriés d’Algérie. Des médecins français avaient tiré la sonnette d’alarme, estimant que ces vols s’effectuaient sans contrôle sanitaire.

LIRE AUSSI : Frontières de l’Europe : la France exclut l’Algérie

Avec cette décision, la France a rejoint d’autres pays européens qui ont exclu l’Algérie de la liste des pays « sûrs ». Il s’agit de l’Allemagne, de l’Espagne, de la Belgique et de la Hongrie. Hormis l’Espagne qui a évoqué des questions de réciprocité, les autres pays ont mis en avant des considérations sanitaires liées à la hausse des cas de contamination en Algérie.

Les autres pays concernés :

Selon le journal Le Parisien, un arrêté a été publié ce samedi au Journal officiel. Il désigne les « zones de circulation de l’infection du virus SARS-CoV-2 ».

Tous les pays sont concernés par les tests, sauf ceux de l’Union européenne et ceux de la liste suivante  : l’Andorre, l’Australie, le Canada, la Corée du sud, la Géorgie, l’Islande, le Japon, le Lichtenstein, Monaco, le Monténégro, le Maroc, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, le Rwanda, Saint-Marin, Saint-Siège, la Serbie, la Suisse, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay.


Par : Camelia amrani

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus