1. Accueil
  2. Divers
  3. Aïd el-Kébir 2022 en France : le CTMF annonce la date
Divers

Aïd el-Kébir 2022 en France : le CTMF annonce la date

Les musulmans de France, comme ceux des autres pays à travers le monde, s’apprêtent à célébrer la fête de l’Aïd el-Kébir 2022 durant la deuxième semaine du mois de juillet prochain. En France, la date a été annoncée.

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé, dans un communiqué rendu public samedi 25 juin, la date de la fête de l’Aïd El-Adha 2022 en France. Une annonce faite « compte tenu des données scientifiques les plus précises en ce qui concerne le mois de Dhou el Hidja », précise le communiqué.

Selon la même source, la conjonction (nouvelle lune) aura lieu le mercredi 29 juin 2022 à 2 h 52 GMT (3 h 52 : heure de Paris). Ainsi, « le nouveau croissant de lune sera visible le même jour à 18 h 02 GMT (19 h 02 : heure de Paris) ».

Le CTMF précise que « le premier jour du mois de Dhou el Hidja sera le jeudi 30 juin 2022 », et le jour de Arafah « le vendredi 8 juillet 2022 ». Par conséquent, l’Aïd el-Adha serait donc célébré le samedi 10 Dhou el Hidja 1443 correspondant au 9 juillet 2021.

Créée en mai 2015 à Paris, le CTMF est composé « d’imams, de théologiens et d’experts ». Mais attention, cette date n’est pas encore officielle. Il faudra attendre le mercredi 29 juin pour connaître la date exacte qui sera annoncée notamment par la Grande mosquée de Paris.

Aïd El-Adha en France : un guide pour le rituel du sacrifice

En France, l’Aïd el-Kébir donne régulièrement lieu à des polémiques concernant le sacrifice du mouton. Cette année, en prévision de la célébration de cette fête musulmane, le gouvernement français a déjà rappelé les règles régissant le rituel du sacrifice. Un guide officiel réunissant toutes les recommandations requises est diffusé dans l’ensemble des administrations, collectivités et associations musulmanes.

Parmi les recommandations, le ministère de l’Agriculture rappelle que « l’animal doit avoir plus de deux ans pour les bovins et au moins six mois (plus d’une année de préférence) pour les ovins ». Le sacrifice hors abattoir agréé est strictement interdit.

« La présence du chef de famille au sacrifice est en principe recommandée mais, le plus souvent, au vu de la configuration des abattoirs, le mandataire (ici, le sacrificateur) cite le nom du propriétaire de l’animal au moment de sa mise à mort dans la mesure du possible », peut-on encore lire dans le document.

Durant cette fête, plus de 100 000 moutons sont sacrifiés en France sur une période comprise entre un et trois jours. Ainsi, de nombreux abattoirs temporaires sont agréés par l’État français pour toute la durée de la fête de l’Aïd el-Kébir en complément des établissements pérennes existants.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus