1. Accueil
  2. Divers
  3. Aïd el-Kébir en France : date, abattage rituel et restrictions
Divers

Aïd el-Kébir en France : date, abattage rituel et restrictions

C’est officiel. La date de la fête de l’Aïd el-Kébir (Aïd al-Adha) en France est connue : la fête sera célébrée samedi 9 juillet. L’annonce a été faite de manière officielle par la Grande mosquée de Paris via un communiqué diffusé ce mercredi 29 juin.

En raison de l’affluence attendue et de la situation sanitaire (les contaminations sont en hausse en France), la Grande mosquée de Paris a annoncé qu’elle organisera deux prières de l’Aïd el-Kébir : la première à 07h30 et la seconde à 08h15.

Concernant le sacrifice, la Grande mosquée de Paris demande aux fidèles de se conformer aux « lois en vigueur ».

Aïd el-Kébir et abattage rituel en France : un encadrement strict

En France, le sacrifice rituel d’ovins est régi par de nombreuses règles sanitaires et commerciales, et seuls les abattoirs reconnus par l’État peuvent procéder à l’abattage des animaux.

Les abattages « clandestins » réalisés dans la nature ou au domicile des gens peuvent conduire à 6 mois de prison et jusqu’à 15 OOO d’amende selon la loi française. Même le transport d’un animal en dehors de l’abattoir ou de son lieu d’élevage dépend d’une autorisation officielle seulement donnée aux professionnels. La détention d’un mouton vivant est également proscrite pour les particuliers n’étant pas éleveurs déclarés.

Les abattoirs agréés par les pouvoirs publics existent dans chaque région française, mais ils sont limités. Enfin, Un guide officiel réunissant toutes les recommandations requises est diffusé dans l’ensemble des administrations, collectivités et associations musulmanes.

Une solution altruiste pour les musulmans

Dans ce contexte, il n’est pas toujours aisé pour les musulmans de France d’accomplir ce rite religieux du sacrifice dans des conditions sereines. C’est pourquoi des associations ont décidé de prendre le relais et d’offrir la possibilité de faire une bonne action à l’occasion de l’Aïd el-Kébir.

C’est le cas de Kebchi, une association humanitaire qui agit depuis 5 ans dans des villages reculés d’Afrique. Construction de puits, distribution de colis alimentaires, parrainage d’orphelins… Leurs actions sont multiples, mais d’après alnas.fr, l’association se consacre surtout à la vente de moutons pendant l’Aïd al-Adha, offrant la possibilité aux fidèles de nourrir des familles entières grâce à cette sadaqa.

Les musulmans de France peuvent donc acheter leur mouton à distance, Kebchi se charge de faire le sacrifice dans les pays où elle intervient comme le Yémen, le Maroc, la Tanzanie ou encore le Niger. Moyennant un coût de 169 €, la viande est ensuite distribuée aux démunis et une preuve en photo est envoyée au donateur, en toute transparence.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus