1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Air Algérie, Air France, Transavia, RAM…les infos de ce mardi
Voyages et Tourisme

Air Algérie, Air France, Transavia, RAM…les infos de ce mardi

Les compagnies aériennes qui desservent l’Algérie depuis la France sont sous le feu des critiques. Air Algérie a été particulièrement pointée du doigt e mardi. Antar Daoud, ambassadeur d’Algérie en France, a critiqué les prix pratiqués par la compagnie aérienne nationale.

Le diplomate s’exprimait lors d’une réunion des ambassadeurs à Alger, en présence du Premier ministre. Ce dernier a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête sur les prix des billets notamment entre Paris et Alger.

Pourquoi les billets d’avion ont explosé depuis la réouverture des frontières ? En attendant les conclusions de la commission d’enquête mise en place par le gouvernement, une source au sein d’Air Algérie a bien voulu nous expliquer les principales raisons derrière cette hausse des prix des billets, notamment entre la France et l’Algérie.

La principale cause est le nombre insuffisant de vols. « Alors qu’on effectuait 22 vols quotidiens avec Paris, on est contraint d’opérer 23 vols par semaine aujourd’hui. Ça change tout », explique notre interlocuteur.

C’est également l’avis du sénateur Abdelouahab Benzaim. Il appelle le gouvernement à ouvrir les frontières terrestres, aériennes et maritimes pour permettre une baisse des prix des billets d’avion.

Air Algérie est également critiquée par ses clients dont certains étaient des collaborateurs de la compagnie aérienne. Dans un témoignage, une ex-hôtesse de l’air d’Air Algérie raconte sa mésaventure : ses billets ont été annulés sans explication. Elle raconte le parcours du combattant pour joindre Air Algérie pour, au final, se voir proposer de payer plus cher pour avoir d’autres places.

Air Algérie n’est pas la seule compagnie à vendre des billets entre la France et l’Algérie avant de les annuler. Transavia est régulièrement pointée du doigt pour cette pratique. Une femme algérienne de sept membres a vu ses vols vers l’Algérie, pris à des dates différentes en novembre et décembre, tous annulés par la low cost française, la laissant dans le désarroi le plus total.

Chez Air France, les prix sont tellement élevés que les avions partent avec de nombreux sièges vides, selon plusieurs témoignages ces derniers jours. Mais la cherté des billets n’est pas la seule explication. Certains clients hésitent à réserver par crainte de voir leur vol annulé à la dernière minute.

À l’étranger, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé, ce mardi, le lancement officiel de sa première ligne directe Casablanca – Tel Aviv. La RAM va opérer trois vols par semaine à compter du 12 décembre prochain, avant d’augmenter la fréquence à cinq vols hebdomadaires. Deux compagnies israéliennes, Israir et El Al, desservent le Maroc en vols directs depuis fin juillet dernier.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus