1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Air Algérie, Air France, Tunisair, Maroc… les infos à retenir ce mercredi
Voyages et Tourisme

Air Algérie, Air France, Tunisair, Maroc… les infos à retenir ce mercredi

En Algérie, le Haut conseil de sécurité (HCS) s’est réuni ce mercredi 18 août sous la présidence du chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune. Il s’agit de sa seconde réunion depuis le début du mois.

Une éventuelle décision concernant les frontières et les vols Air Algérie était attendue. C’est en effet le HSC qui avait pris les décisions concernant la fermeture des frontières algériennes.

Mais, comme lors de la réunion du 4 août, le HSC est resté muet sur ces deux questions. Comprendre : le statu quo est maintenu. Les frontières algériennes restent partiellement ouvertes et le nombre de vols internationaux d’Air Algérie limité.

Dans ce contexte, il est toujours très difficile de trouver une place sur les rares vols autorisés entre l’Algérie et l’étranger, notamment de et vers la France.

Les compagnies aériennes françaises ont décidé de renforcer leurs programmes de vols spéciaux. Air France prévoit d’opérer encore 22 vols spéciaux au départ d’Alger jusqu’à la fin août. ASL Airlines a également ajouté des vols spéciaux cette semaine. Des efforts qui risquent d’être insuffisants pour répondre à la forte demande.

En Tunisie, en revanche, les autorités ont décidé d’assouplir les mesures pour les voyageurs. À compter de ce jeudi 19 août, les voyageurs totalement vaccinés sont exemptés de quarantaine en Tunisie. Les passagers non vaccinés devront se soumettre à une période de quarantaine de 10 jours.

Jusqu’à récemment, les deux catégories de voyageurs étaient soumises à un auto-isolement obligatoire de 7 jours. Une aubaine pour le secteur du tourisme et pour la compagnie aérienne TunisairCes mesures devraient, en effet, contribuer à faire revenir les touristes étrangers en Tunisie, d’autant que la situation sanitaire s’améliore.

Au Maroc, les touristes se font toujours attendre. La dégradation de la situation sanitaire et le placement de la France, de l’Espagne et du Portugal sur la liste B (pays à risque), les voyageurs européens préfèrent éviter cette destination.

En attendant la reprise, découvrez ce qu’un touriste étranger peut ou ne peut pas faire au Maroc.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus