1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Air Algérie, billets annulés, Transavia, RAM… les infos à retenir ce mardi
Voyages et Tourisme

Air Algérie, billets annulés, Transavia, RAM… les infos à retenir ce mardi

Deux bonnes nouvelles ont été annoncées ce mardi par Air Algérie. La première concerne les billets annulés. Un an et demi après la fermeture des frontières algériennes et les premières annulations massives de vols internationaux, la compagnie Air Algérie communique sur les modalités de remboursement des billets non utilisés.

La représentation d’Air Algérie France Nord a publié un document dans lequel elle détaille la procédure à suivre, avec les adresses email sur lesquelles envoyer les demandes de remboursement. Les billets seront remboursés intégralement et sans pénalités, promet Air Algérie.

La seconde bonne nouvelle nous vient également de France, où Air Algérie a annoncé la réouverture de son agence Paris Opéra à compter de mercredi 1er septembre, après trois mois de fermeture.

Cette fois, Air Algérie a mis en place un protocole sanitaire strict. De son respect va dépendre le maintien de l’ouverture de l’agence, dont les effectifs ont été renforcés et qui sera désormais ouverte du lundi au samedi, de 08h30 à 18h.

Malgré les critiques dont elle fait l’objet, Air Algérie reste compétitive en matière de prix sur les vols commerciaux actuellement proposés. Ce comparatif montre que la compagnie aérienne nationale fait mieux que ses concurrentes étrangères.

En revanche, les prix pratiqués par Transavia sur certaines lignes suscitent de vives critiques. C’est le cas pour les vols Lyon-Alger, une route que la low cost française est la seule à desservir.

En septembre, Transavia prévoit quatre vols entre Lyon et Alger, mais les prix affichés sont jugés exorbitants. Il faut compter entre 819 et 959 euros, selon les options choisies (notamment concernant les bagages). Bien entendu, comme chez toutes les low cost, le repas à bord n’est pas inclus.

Cette semaine, la Royal Air Maroc (RAM) a cassé ses prix vers l’Europe pour faire face à la concurrence des low cost. En plus de la concurrence, la RAM a également d’autres soucis : ses vols vers le Canada sont suspendus depuis le 29 août pour une durée d’un mois en raison de soupçons sur la fiabilité des tests PCR présentés à l’embarquement.

Résultat : des milliers de Marocains résidents au Canada et de Canadiens sont actuellement bloqués au Maroc, selon la presse locale.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus