1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : comment voyager depuis un autre pays que la France
Air Algérie

Air Algérie : comment voyager depuis un autre pays que la France

La sixième phase de rapatriement de la compagnie Air Algérie touche à sa fin. Actuellement, trois vols quotidiens sont assurés depuis la France : deux au départ de Paris Orly et un troisième depuis Paris Roissy Charles de Gaulle.

Ce programme va se poursuivre jusqu’au 31 janvier. Sur le site des Aéroports de Paris (ADP), aucun vol Air Algérie n’est affiché pour février.

Initialement, la sixième phase concernait cinq pays : la France, l’Espagne, l’Allemagne, le Canada et les Émirats arabes unis. Mais le programme a été fortement réduit dès le 10 janvier pour ne concerner qu’un seul pays, à savoir la France.-

Articles en Relation

De retour en Algérie après onze mois au Mexique

Le troisième vol, au départ de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, a été ajouté notamment pour permettre le rapatriement des Algériens qui résident dans les autres pays. La programmation de ce vol a permis à des Algériens bloqués dans des pays lointains de regagner l’Algérie.

C’est le cas de cet Algérien qui était bloqué au Mexique depuis mars 2020, soit plus de 10 mois. Selon le député de l’émigration, Noreddine Belmeddah, il devrait regagner l’Algérie ce lundi 25 janvier.

Le passager en question prendra le vol AH 1001 dont le départ était prévu à 14 h 40 de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Il devait arriver à l’aéroport d’Alger Houari Boumediene en fin d’après-midi.

Noreddine Belmeddah a souligné l’implication de la communauté algérienne et de la représentation diplomatique au Mexique qui ont permis au ressortissant algérien de rentrer au pays après plusieurs mois d’absence.

Air Algérie : qui peut embarquer depuis Charles de Gaulle ?

Le ressortissant algérien n’a été autorisé à embarquer vers la France depuis le Mexique qu’après avoir acheté son billet Air Algérie pour le vol Paris – Alger. Dans le cas contraire, les compagnies aériennes étrangères refusent d’embarquer les passagers algériens au risque d’être obligés de les transporter s’ils sont refoulés par les autorités françaises.

C’est ce qui s’est produit avec deux voyageurs algériens aux États-Unis. Ils ont été interdits d’embarquement à bord d’un vol de la Royal Air Maroc il y a quelques jours.

Selon Noreddine Belmeddah, les passagers détenteurs du billet entre Paris Charles de Gaulle et Alger ne trouveront aucune difficulté à embarquer à partir d’Amérique du Nord ou d’une autre partie du monde à partir du moment où les autorités françaises ont la preuve que le passager en question a une place payée sur le vol vers Alger.

Mais pour pouvoir acheter les billets d’avions Air Algérie sur le vol AH 1001 au départ de Roissy Charles de Gaulle, le voyageur doit d’abord figurer dans les listes de rapatriement établies par le consulat du pays de résidence. Il doit vérifier que son nom figure sur le site mis en service par Air Algérie. Ensuite, il pourra acheter son billet auprès de l’agence Air Algérie de son pays résidence.

Des rumeurs ont circulé ce lundi sur le refus de l’agence Air Algérie de vendre des billets à des Algériens résidents en Turquie. Ce qu’une source au sein de la compagnie a démenti. « Air Algérie ne décide pas à qui elle doit vendre ou non les billets. Ce sont des vols de rapatriement. Si le nom du passager figure sur la liste de rapatriement validée par les Affaires étrangères, il aura son billet », explique-t-elle à visa-algerie.com.

Selon un témoignage d’un membre de la communauté algérienne en Turquie, les citoyens résidents qui sont inscrits sur les listes de rapatriement peuvent acheter leur billet d’avion pour le Paris-Alger directement à Istanbul auprès de l’agence d’Air Algérie. « C’est ce que m’a confirmé l’ambassade d’Algérie en Turquie ce matin même », a-t-il ajouté.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus