1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Air Algérie, Corsica Linea, RAM… les infos à retenir ce mercredi
Compagnies Aériennes

Air Algérie, Corsica Linea, RAM… les infos à retenir ce mercredi

Des voyageurs ont vu leur vol annulé par Air Algérie suite à des réservations pourtant confirmées au mois de novembre. La confusion entre les vols commerciaux et ceux dépendant du programme annuel habituel en est la principale cause.

Air Algérie n’a validé son programme du mois de novembre que ce mercredi, avec quelques nouveautés concernant la France. Mais le nombre de vols reste inchangé, à 32 par semaine, toutes destinations confondues, a précisé Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie, pour dans une déclaration à visa-algerie.com.

Le Docteur Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique, persiste et signe : il souhaite que l’Algérie augmente significativement le nombre de vols internationaux. 64 vols seulement sont autorisés chaque semaine, toutes destinations confondues.

Le trafic maritime est le grand oublié de la réouverture partielle des frontières algériennes. En effet, aucune traversée commerciale régulière n’a eu lieu depuis la fermeture des frontières en Algérie le 17 mars 2020. Des Algériens se sont pourtant questionnés en voyant que la compagnie maritime française Corsica Linea mettait régulièrement des billets en vente. Elle s’est finalement ravisée et a annulé ses traversées vers l’Algérie en septembre, tout en n’excluant pas d’en remettre au mois d’octobre, même en annonçant par la suite leur annulation. 

Dans ce contexte, le ministre des Transports algérien a été officiellement interpellé par le parlementaire Tawfik Khedim au sujet du nouveau programme de vols internationaux. Clients mécontents, élus mobilisés… la programmation des vols internationaux et plus largement les questions relatives aux frontières ont été au cœur des débats ces derniers jours. Tawfik Khedim est monté au créneau, notamment sur le prix exorbitant des billets et sur le cas des traversées maritimes, toujours inexistantes. La problématique des remboursements a été évoquée : des centaines de milliers de clients de compagnies aériennes et maritimes sont effectivement toujours dans l’attente d’un paiement.

Coup dur pour la compagnie Royal Air Maroc (RAM) : elle est interdite de survol du territoire algérien depuis ce mercredi 22 septembre. La décision a été annoncée par la présidence algérienne à l’issue d’une réunion du Haut conseil de sécurité (HCS). Désormais pour desservir certaines destinations, la RAM devra effectuer de longs et coûteux détours.

Par ailleurs, l’ambassade de France au Maroc a rappelé les conditions de voyage vers l’Hexagone en répondant à une foire aux questions sur leur site. Placé en liste rouge, le Maroc est soumis à de nombreuses restrictions. Si le voyageur n’est pas vacciné, une quarantaine de 10 jours est par exemple en vigueur.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus