1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Air Algérie, covid-19, RAM, Tunisair…les infos à retenir ce lundi
Compagnies Aériennes

Air Algérie, covid-19, RAM, Tunisair…les infos à retenir ce lundi

C’est la principale information de ce lundi 11 octobre. Air Algérie a été autorisée par le ministère des transports à opérer de nouveaux vols internationaux. À compter de la semaine prochaine, 12 vols supplémentaires seront ajoutés au programme actuel, portant à 44 le nombre de rotations hebdomadaires d’Air Algérie.

Deux nouvelles destinations ont été ajoutées : Dubaï et Londres. Désormais Air Algérie desservira neuf pays : France, Allemagne, Italie, Espagne, Turquie, Tunisie, Russie, Royaume-Uni et Emirats arabes unis.

Selon le principe de réciprocité, les compagnies aériennes de chaque pays desservi auront droit d’opérer le même nombre de vols qu’Air Algérie. Dans ce contexte, Emirates et British Airways pourrait reprendre leurs vols vers l’Algérie dès la semaine prochaine.

Toutefois, ce nouveau programme suscite déjà des critiques. Le nombre de vols Air Algérie avec la France reste inchangé, à seulement 24 par semaine. Il faut s’attendre à des tensions sur les places et les prix des billets depuis ce pays. Air Algérie, qui ne dessert que Paris et Marseille, est pénalisée par ce statu quo.

Autre critique formulée : l’absence de la ligne Alger –Montréal du programme. Les Algériens résidents en Amérique du nord doivent effectuer des escales en Europe pour rejoindre l’Algérie.

Par ailleurs, cette hausse modeste du nombre de vols est incompréhensible, au regard de la nette amélioration de la situation sanitaire en Algérie. Ce lundi, le bilan des contaminations au covid-19 est repassé sous la barre des 100 nouveaux cas, à 98. Une première depuis plusieurs mois.

D’ailleurs, des pays comme la France et le Royaume-Uni ont retiré l’Algérie de leur liste rouge pour les voyages. En Algérie, des experts se sont déclarés favorables à une reprise plus large des vols, voire une réouverture des frontières aériennes et maritimes. Des arguments qui n’ont pas été pris en compte.

L’Algérie n’est pas le seul pays du Maghreb à avoir quitté la liste rouge de la France. Le Maroc et la Tunisie passent également du rouge à l’orange. Un changement synonyme de nouvelles règles en matière de voyage entre la France et ces deux pays.

Ce lundi, l’ambassade de France au Maroc a publié une mise à jour des règles de voyage entre les deux pays.

Pour sa part, la compagnie aérienne Tunisair a dévoilé les nouvelles modalités de voyage entre la Tunisie et la France, dans les deux sens.

Enfin, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la signature d’un accord de coopération avec la compagnie israélienne El Al, rapporte ce lundi 11 octobre le site spécialisé Air Journal qui cite un communiqué de la RAM.

L’accord va permettre aux deux compagnies aériennes d’explorer « la possibilité de conclure un partage de codes sur les lignes directes opérées entre le Maroc et Israël, ainsi que sur les routes de leurs réseaux au-delà de leurs hubs respectifs ». La RAM a confirmé le lancement prochain de vols entre Casablanca et Tel Aviv.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus