1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : des familles bloquées à Roissy témoignent (Vidéos)
Air Algérie

Air Algérie : des familles bloquées à Roissy témoignent (Vidéos)

Depuis le 1er mars dernier, les vols internationaux vers l’Algérie sont suspendus sur décision des autorités publiques. La suspension des vols aurait été prise après l’apparition des premiers cas suspects du variant britannique.

Cette mesure, qui concerne en premier lieu les vols de rapatriement de la compagnie Air Algérie, va durer au moins jusqu’à la fin du mois de mars en cours.

Résultat : des milliers d’Algériens restent toujours en attente de rapatriement. Parmi eux, des familles venues du Royaume-Uni, principal foyer du variant britannique. Elles avaient réservé sur les vols de rapatriement Air Algérie avant l’entrée en vigueur de cette mesure. Mais arrivées à l’aéroport de Roissy, elles n’ont pas pu embarquer à cause du fait qu’elles sont arrivées du Royaume-Uni.

Articles en Relation

Aéroport de Roissy : les passagers algériens bloqués témoignent 

Dans ces vidéos exclusives obtenues par VVA (visa-algerie.com), ces familles, bloquées au terminal 2 E de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, témoignent de leur situation qui dure depuis maintenant dix jours. Elles disent ne pas comprendre.

« Nous sommes bloqués depuis le 26 février. Nous sommes 27 personnes au total avec des billets d’avion et des tests PCR négatifs. La moitié des personnes bloquées ici sont vaccinées », raconte un des voyageurs qui affirme que certains voyageurs habitent en Algérie et n’ont pas de lieu de résidence au Royaume-Uni pour y retourner.

Articles en Relation

La majorité de ces voyageurs résident au Royaume-Uni et d’Irlande. « Je suis venu de Dublin jusqu’ici. Normalement, seuls les passagers en provenance de Londres sont concernés (par le refus d’embarquer) d’après ce que m’a dit un employé d’Air Algérie, mais je me suis retrouvé bloqué juste parce que j’ai acheté le billet auprès de l’agence Air Algérie à Londres parce qu’il n’y en a pas une à Dublin où j’habite », raconte-t-il.

Un autre passager regrette le fait de ne pas avoir été prévenu à temps par la décision d’Air Algérie. « Ils nous ont dit que la décision venait d’en haut. D’accord, mais il fallait me prévenir 48 h à l’avance et non pas quand j’arrive à l’aéroport », explique-t-il.

Articles en Relation

« Nous avons refusé de repartir à Londres »

Du côté de la compagnie nationale Air Algérie, c’est le silence total malgré les réclamations des 27 passagers. Un des passagers nous a confiés ce samedi 6 février qu’Air Algérie veut faire revenir tout le monde à Londres.

« Nous avons refusé de repartir à Londres et maintenant, ils veulent nous enlever nos tickets de restauration qu’ils nous en donnédepuis des jours », ajoute-t-il.

Articles en Relation

Parmi les passagers bloqués une femme qui raconte son calvaire. « On nous a fait attendre pendant plusieurs jours. Ils disent avoir envoyé des emails, mais nous n’avons rien reçu », raconte-t-elle en pleurs.

« Nous voulons juste rentrer voir nos parents. Je veux voir mon père avant qu’il meure. Avec nous, il y a une femme de 76 ans », poursuit-elle.

Le député Noreddine Belmeddah a annoncé la semaine dernière avoir fait part aux ministres des Affaires étrangères du tourisme de la souffrance de ces passagers. En attendant que les choses bougent, le calvaire des 27 voyageurs continue.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus