1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie, frontières : les promesses du président de l’APN
Air Algérie

Air Algérie, frontières : les promesses du président de l’APN

Alors que tout plaide en faveur d’une augmentation significative du nombre de vols vers l’Algérie, les autorités algériennes maintiennent le même programme, en vigueur depuis le 28 août.

Les 64 vols autorisés chaque semaine n’ont pas réussi à faire baisser la pression. L’achat d’un billet est toujours difficile, notamment au départ de la France. Les tarifs sont très élevés chez toutes les compagnies aériennes.

Le programme est concentré sur la France et particulièrement sur Paris. Des voix s’élèvent pour réclamer l’autorisation de plus de vols avec d’autres pays et d’autres villes de France. Parmi elles, celles de députés de l’émigration.

Des députés montent au créneau

Ce dimanche 3 octobre, une rencontre s’est tenue entre le président de l’Assemblée populaire nationale (APN) Ibrahim Boughali et trois députés de l’émigration, deux représentants la communauté algérienne de France et un élu pour les États-Unis.

Durant cette rencontre, il a surtout été question de l’augmentation des vols Air Algérie. « L’évolution de la situation pour la communauté algérienne à l’étranger, depuis la fermeture des frontières jusqu’à aujourd’hui, était présente dans l’ordre du jour. Notre vision et nos propositions y étaient également », a résumé le député Tawfik Khedim au sujet de l’entrevue avec le troisième personnage de l’État.

Pour Abdelouahab Yagoubi, député et membre de la commission des affaires étrangères au Parlement, également présent lors de la réunion, l’objectif de cette rencontre était de concrétiser la réouverture totale des frontières et l’intensification des vols avec les différents pays d’Europe, d’Amérique du Nord ainsi que les capitales des pays arabes.

Reprise des traversées maritimes

Il a également été question de la reprise des traversées maritimes et de la réouverture des frontières terrestres avec la Tunisie. La situation des Algériens bloqués au Maroc a été également discutée durant la réunion, selon Abdelouahab Yagoubi.

‘’Ce dossier restera la priorité de nos priorités jusqu’à ce qu’il soit pris en charge par le gouvernement qui visiblement ne mesure pas la souffrance que vivent les Algériens à l’étranger’’, ajoute ce dernier.

De son côté, le président de l’Assemblée populaire nationale « a promis de transmettre notre correspondance au président de la République et pousser vers la reprise du transport maritime et l’intensification des vols avec une diversification des pays et des villes », affirment les deux députés.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus