1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie, frontières : l’espoir, après le retour de Tebboune
Air Algérie

Air Algérie, frontières : l’espoir, après le retour de Tebboune

Alors que l’année 2020 touche à sa fin, les frontières de l’Algérie sont toujours fermées. La décision avait été prise le 17 mars dernier par le président algérien Abdelmadjid Tebboune. Le chef de l’Etat est le seul habilité à annoncer leur réouverture.

Le président algérien a fait son retour au pays hier après deux mois d’absence passés en Allemagne où il a été hospitalisé après avoir été touché par la Covid 19. Le retour du président Tebboune suscite désormais l’espoir de voir les autorités annoncer la réouverture des frontières et la reprise des vols réguliers de la compagnie Air Algérie.

Réouverture des frontières : le président appelé à intervenir

Le député de l’émigration Samir Chaabna n’a pas caché son optimisme quant à un règlement rapide de la question des Algériens bloqués à l’étranger, après le retour du président.

Articles en Relation

Le parlementaire a confié, ce mercredi 30 décembre, à visa-algerie.com qu’il envisageait d’écrire officiellement au président pour lui exposer la situation des Algériens bloqués à l’étranger, évoquer les entraves administratives auxquelles ils sont confrontés et bien évidemment l’ouverture des frontières.

Même son de cloche chez Noreddine Belmeddah qui est lui aussi très optimiste concernant un geste fort de la part du président Abdelmadjid Tebboune dans les prochains jours en faveur des milliers d’Algériens bloqués à l’étranger.

M. Belmeddah nous a révélé qu’il allait lui aussi s’adresser au président de la République pour lui demander d’ouvrir les frontières pour les ressortissants algériens bloqués dans plusieurs parties du monde.

Le sénateur Abdelouahab Benzaïm, de son côté, a affirmé dans une déclaration à visa-algerie.com que la cellule scientifique a établi un rapport sur la faisabilité de la réouverture des frontières. Il s’attend à ce que le président Tebboune agisse prochainement.

Le sénateur a déclaré qu’il va s’adresser au chef de l’État d’ici la semaine prochaine si aucune décision n’est annoncée à ce sujet.

La décision entre les mains du président Tebboune

Le ministre des Transports Lazhar Hani a déclaré, mardi 29 décembre, que la décision de rouvrir les frontières relevait des hautes autorités du pays. Par cette déclaration, il faut comprendre que seul le président de la République est en mesure de prendre une telle décision.

C’est, d’ailleurs, le président de la République lui-même qui avait décidé de fermer les frontières du pays au tout début de la crise sanitaire pour empêcher la propagation du virus. La décision avait été prise par Abdelmadjid Tebboune après une réunion du haut conseil de sécurité convoqué à cet effet.

Depuis le 17 mars, les liaisons aériennes régulières sont suspendues et le trafic aérien limité aux opérations de fret et de rapatriement. Le trafic aérien domestique n’a été autorisé que le 6 décembre après plus huit de mois de suspension.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus