1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : l’affaire des objets perdus refait surface
Air Algérie

Air Algérie : l’affaire des objets perdus refait surface

Il arrive parfois que des passagers perdent des objets de valeur que ce soit au niveau du terminal ou à bord des avions quand ils voyagent. Les concernés sont alors invités à remplir un formulaire de réclamation auprès de la compagnie qui les a transportés.

Il faut savoir que les objets perdus sont stockés dans des magasins en attendant que leurs propriétaires les réclament. Comme les autres compagnies, Air Algérie dispose de son propre magasin d’objets perdus.

Ce dimanche, le journal Echourouk annonce la réouverture d’un dossier en lien avec ces objets perdus dans lequel serait impliqué un membre de la direction de la sécurité de la compagnie aérienne nationale.

Où vont les objets perdus ou trouvés par Air Algérie ?

Dans un rapport datant de 2018, il est fait état de la perte de 44 objets appartenant à des passagers de la compagnie aérienne Air Algérie. Il s’agit de smartphones, d’accessoires électroniques, d’ordinateurs portables, mais également des sommes d’argent, des bijoux, des parfums et du chocolat, selon la même source.

Selon ce rapport consulté par Echorouk, des passagers ont fait des réclamations auprès de la compagnie Air Algérie après la perte de ces objets soit à bord de l’avion, soit au niveau du terminal ou des postes de contrôle aux frontières. 

La procédure stipule qu’une fois ces objets récupérés par la compagnie, ils doivent être stockés dans un magasin pour qu’ils soient rendus à leurs propriétaires. Si au bout d’une année, aucune réclamation n’est faite, ces objets seront mis aux enchères et l’argent récolté va renflouer les caisses du trésor public.

Une affaire de vol remonte à la surface 

En juillet 2019, un responsable de la direction de la sécurité d’Air Algérie a déposé plainte contre un chef de service du même département l’accusant d’avoir volé la somme de 3 000 euros ainsi que 80 objets de valeur appartenant à des passagers de la compagnie aérienne nationale, selon la même source.

L’accusé avait reconnu avoir dérobé la somme indiquée en devise puis l’avoir rendu huit mois plus tard évoquant la nécessité de se procurer des médicaments pour son père atteint d’une maladie grave. Ce dernier a été suspendu de son poste de travail pour faute de troisième degré avant d’être réintégré.

Selon Echorouk, le dossier a été rouvert après le départ de l’ancienne direction pour tenter de savoir où sont passés les objets qui restent introuvables à ce jour.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus