1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : le casse-tête des tests à l’aéroport de Paris-Orly
Air Algérie

Air Algérie : le casse-tête des tests à l’aéroport de Paris-Orly

Les vols entre la France et l’Algérie représentent plus de 75 % du programme de rapatriement lancé le 23 décembre par Air Algérie. Le programme va se poursuivre jusqu’au 31 janvier. Cinq pays sont concernés : la France, l’Espagne, l’Allemagne, le Canada et les Emirats arabes unis.

Pour voyager depuis l’étranger, la compagnie Air Algérie exige des passagers la présentation d’un test PCR datant d’au moins 72 heures avant la date de départ vers l’Algérie. Depuis le début des opérations, aucun incident n’est à déplorer, selon Air Algérie.

Air Algérie : des difficultés à Orly

Pourtant, à l’aéroport de Paris Orly, la majorité des passagers se présentent sans le fameux test PCR, affirme Kévin Coyard, du laboratoire Biogroup, en charge du dépistage Covid au niveau de l’aéroport parisien.

”Ils viennent parfois avec des tests antigéniques, mais il faut des PCR pour entrer en Algérie”, affirme-t-il dans une déclaration, ce mardi 5 janvier, à visa-algerie.com.

D’après Kévin Coyard, Biogroup a effectué environ 1400 tests PCR sur des passagers de la compagnie Air Algérie depuis la fin du mois de novembre. ”Nous avons réalisé environ 700 PCR rapides et autant de tests PCR normaux”, a-t-il précisé.

Air Algérie : peu de cas positifs

Les résultats des tests PCR « normaux » sont connus en moins de 12 heures tandis que les tests PCR rapides sortent en moins d’une heure, selon le responsable du laboratoire qui ajoute que « 80 % des passagers d’Air Algérie font le test le jour du départ ».

Sur les 1400 passagers testés, les cas positifs sont toutefois infimes. « On dénombre trois ou quatre cas seulement », poursuit Kévin Coyard. Bien entendu, les passagers positifs ne sont pas autorisés à prendre l’avion pour l’Algérie.

Kévin Coyard évoque toutefois la difficulté de la tâche pour ses équipes évoquant même des bagarres qui ont nécessité l’intervention des forces de l’ordre au niveau de l’aéroport d’Orly.

Biogroupe en discussion avec Air Algérie

Le laboratoire Biogroup a été sollicité par les aéroports de Paris pour gérer le volet dépistage dans les enceintes aéroportuaires parisiennes. Le laboratoire travaille en collaboration avec la société Libheros dans le cadre de la réalisation des tests PCR à l’aéroport d’Orly.

Biogroup est actuellement en discussion avec la représentation d’Air Algérie en France en vue de la signature d’un contrat entre les deux parties pour la gestion du dépistage des passagers de la compagnie par le laboratoire.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus