1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : le coup de gueule d’une Algérienne de France
Air Algérie

Air Algérie : le coup de gueule d’une Algérienne de France

Depuis le mois de juin dernier, les billets d’avion vers l’Algérie se vendent à des prix exorbitants. L’offre étant bien inférieure à la demande, les voyages à destination d’Algérie s’apparentent à un luxe réservé à certains privilégiés.

Dans ce contexte, les Algériens de l’étranger ne décollèrent pas et les coups de gueule contre les prix que pratiquent les compagnies aériennes vers l’Algérie sont réguliers.

Sur les réseaux sociaux, les voyageurs algériens témoignent de leur mécontentement en s’exprimant quotidiennement par le biais des différentes plateformes.

Vols vers l’Algérie : les billets “les plus chers au monde

Cette semaine, c’est une fois de plus, une ressortissante algérienne vivant en France qui s’est plainte de la cherté des billets vers l’Algérie. Elle dénonce un « scandale » et exprime sa profonde incompréhension par rapport aux prix pratiqués par Air Algérie.

« Je voudrais qu’on m’explique pourquoi les billets pour l’Algérie sont les plus chers au monde », se demande-t-elle. « J’ai vu une vidéo qui parlait de ‘bonne nourriture’. Heureusement, mais ce que je voulais préciser c’est qu’on ne prend pas un vol pour se nourrir mais pour voyager », ajoute la ressortissante algérienne qui fait référence à Air Algérie.

L’argument ne semble pas convaincre l’auteure du témoignage, qui souligne que le repas dans l’avion fait partie de l’accessoire et non de la nécessité et qu’il pourrait être supprimé et en aucun cas justifier le prix élevé d’un billet. Pour elle, il s’agit d’un « vol ».

Ce qui accroît la frustration de cette femme, c’est le manque de réactivité de la compagnie aérienne Air Algérie. « J’ai envoyé des mails à Air Algérie mais comme d’habitude et fidèle à sa réputation elle n’a pas daigné répondre ! » s’exclame-t-elle.

Paris – New York à 450 euros

Dans son coup de gueule, la ressortissante algérienne fait un curieux parallèle. Elle compare une destination à l’autre bout de la planète à la ligne Paris – Alger qui ne dure que deux heures. Le constat est frappant.

« Un billet aller/retour à New York, hôtel compris, pour un weekend à 450 euros, Nous, on traverse la Méditerranée pour moins de 2 heures et on paye une fortune », scande-t-elle.

Depuis la réouverture partielle des frontières algériennes, les prix des billets sont passés du simple au double. Alors vendus aux alentours de 400 euros, les voyageurs se retrouvent à présent à payer au moins 700 euros pour un aller simple.

« C’est une honte ! On ne peut pas se rendre dans notre pays à cause de la hausse des prix, c’est scandaleux ! », s’offusque la ressortissante algérienne, qui demande à ce qu’on lui explique cette hausse décrite par l’ancien député et ministre éphémère chargé de la Communauté nationale à l’étranger, Samir Chaâbna, comme déraisonnable et illogique.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus