1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : le grand déballage continue
Air Algérie

Air Algérie : le grand déballage continue

Le grand déballage sur les dossiers liés à la mauvaise gestion de la compagnie aérienne Air Algérie se poursuit. Des rapports accablants sont sur la table du nouveau directeur général Amine Mesraoua, qui assure l’intérim de Bekhouche Allache limogé le 9 janvier dernier.

Après l’affaire des objets perdus et le contrat jugé douteux avec une société de nettoyage, Air Algérie est éclaboussée par une autre affaire d’inventaire de pièces de rechange qui aurait coûté au pavillon national des sommes assez importantes, rapporte Echourouk ce jeudi 11 février.

L’inventaire confié à un cabinet non agréé

L’affaire remonte à 2014. Selon la même source, Air Algérie aurait déboursé environ 55 millions de dinars dans une transaction gré à gré entre sa base de maintenance et un cabinet d’expertise financier, CMA, pour réaliser l’inventaire des pièces de rechange des avions de la compagnie aérienne nationale.

Le cabinet en question n’a pas rempli sa part du contrat, selon Echourouk qui révèle également que CMA n’était pas agréé par la Cour des comptes. Le dossier a été rouvert dernièrement suite à un rapport remis au nouveau directeur général par intérim de la compagnie, Amine Mesraoua.

Le document évoque des irrégularités dans le contrat entre Air Algérie et le cabinet CMA alors que l’inventaire devait être effectué par le département de maintenance et ne nécessitait pas un recours à une société externe, selon Echourouk.

Un rapport de la Cour des comptes

Selon des rapports de l’Inspection générale des finances et de la Cour des comptes datant de 2016, le contrat a été signé par le directeur du département de maintenance, le directeur du développement ainsi que le directeur adjoint des finances de la compagnie.

Avant 2014, l’opération d’inventaire était gérée en interne avec les moyens humains et financiers de la compagnie nationale.

Mais en 2014 et en 2015, Air Algérie a fait appel au cabinet CMA qui a failli à sa mission en enregistrant des pièces de rechange sur la banque de données alors qu’en réalité, elle ne figurait pas dans le stock réel de la compagnie, précise la même source.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus