1. Accueil
  2. Actualités
  3. Air Algérie : le PDG se justifie sur la cherté des billets, annonce des réductions d’effectifs
Actualités

Air Algérie : le PDG se justifie sur la cherté des billets, annonce des réductions d’effectifs

La compagnie aérienne nationale Air Algérie travaille sur « la réduction des effectifs non essentiels ou plutôt le non remplacement de certains départs en retraite », a indiqué ce dimanche le PDG de la compagnie Bekhouche Allèche dans un entretien accordé à l’agence officielle.

Pour le PDG d’Air Algérie, le sureffectif dont fait l’objet la compagnie représente un « héritage propre à la compagnie mais, également et surtout, du mode de gestion sociale de l’ensemble du secteur public économique en vigueur depuis des lustres. C’est donc une réalité qui ne peut être ignorée ou balayée d’un revers de main », a affirmé M. Allèche.

« Avec le temps et la filialisation des activités connexes, je pense que nous réussirons à normaliser les choses », a estimé le PDG de la compagnie aérienne nationale, indiquant dans ce cadre que qu’Air Algérie était à un même niveau d’effectif que lorsque cette dernière exploitait 42 aéronefs, alors qu’aujourd’hui elle possède 56 appareils.

Bekhouche Allèche a également tenté de justifier durant l’entretien la cherté des billets d’avion de la compagnie aérienne nationale, expliquant qu’ils étaient soumis à plusieurs facteurs tels que l’offre et la demande, a concurrence, le facteur temps ou encore le remplissage des appareils.

« Aujourd’hui, les tarifs aériens ne sont pas statiques et sont soumis à une gestion dynamique qui est fortement influencée par la concurrence, le facteur temps et le remplissage des avions », a avancé M. Allèche. Le PDG d’Air Algérie a cité en outre « les choix personnels du client en termes de dates de voyage et d’achat du titre de transport », qui font que sur une destination donnée, le prix d’un billet acheté au mois de janvier diffère grandement de celui acheté durant les mois de juillet et août.

« Nous évoluons dans un marché très concurrentiel. Les alignements de tarifs, qui se font toujours à la baisse, ne sont pas le résultat d’une quelconque entente entre compagnies, mais tout simplement le résultat de la veille concurrentielle pratiquée par tous les opérateurs du marché », a soutenu Bekhouche Allèche.


Rédaction

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus