1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : le point avec son porte-parole
Air Algérie

Air Algérie : le point avec son porte-parole

Dans cet entretien accordé, ce dimanche 2 octobre, à VVA (visa-algerie.com), Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie, fait le point sur plusieurs sujets : prix, promotions, vols vers la France, digitalisation, développement du tourisme….

Le porte-parole d’Air Algérie rappelle que la compagnie nationale a dépassé “la période de pic” qui s’est étendue de juin jusqu’à septembre. Le trafic aérien “connaît actuellement une phase de stabilité”.

Air Algérie renoue avec les promotions

C’est pour cette raison, ajoute-t-il, que “des remises assez intéressantes” sont proposées “pour faire profiter les voyagistes et les voyageurs”.

Amine Andaloussi cite l’exemple des billets Alger – Paris – Alger qui est proposé par Air Algérie à partir de 20 000 dinars algériens, Alger – Istanbul-Alger à partir de 35 000 dinars et Alger – Milan – Alger qui est quant à lui proposé à partir de 25 000 dinars.

Ces promotions, lancées par Air Algérie à l’occasion du Salon du Tourisme qui se tient à la SAFEX, sont disponibles “au niveau des agences, sur les applications et sur le site web”, précise le porte-parole qui ajoute qu’elles sont “valables jusqu’au 25 mars prochain mais dans la limite des places disponibles”.

Air Algérie veut digitaliser ses services

Toujours dans l’optique de s’affranchir des vieilles méthodes et de donner une nouvelle dynamique à la compagnie aérienne, Air Algérie a opté, lors du Salon International du tourisme, pour une méthode 100 % digitale dans la vente de ses billets.

“C’est une première pour Air Algérie au niveau de ce salon”, signale Amine Andaloussi qui explique que “c’est la première fois qu’on participe d’une façon 100 % digitale”. En effet, Air Algérie “vend des billets mais de manière digitale”, ajoute-t-il.

“Quand un client vient, on le redirige vers le commercial qui va lui montrer comment réserver soit sur la plateforme Air Algérie soit sur les applications mobiles”. Il s’agit pour le porte-parole d’Air Algérie de pousser les clients “à avoir cette culture et à acheter le billet de manière digitale”.

Air Algérie mise sur le tourisme saharien

Le Sahara est un atout non négligeable pour relancer le tourisme en Algérie. Chaque année, des milliers de touristes locaux et étrangers s’y rendent. Cette année, Air Algérie semble vouloir profiter de cet engouement.

Alors que la saison du tourisme saharien est sur le point de démarrer, plusieurs opérateurs algériens ont profité du salon international du tourisme pour proposer “des produits assez intéressants afin de faire découvrir aux algériens le grand potentiel et la richesse du grand sud”, explique Amine Andaloussi.

Le porte-parole de la compagnie aérienne nationale dévoile que “Air Algérie, par sa présence, essaye d’accompagner ces agences avec un pack assez intéressant”.

En effet, et toujours selon M. Andaloussi, les agences de voyages “qui ramènent un groupe de voyageurs dépassant les 10 personnes, on leur fait une remise de 50 % sur le prix du billet”. Il s’agit d’une remise, qui a déjà été faite par le passé et qui entre dans “le cadre de la promotion du tourisme saharien”, tient-t-il à préciser.

Toujours en ce qui concerne le tourisme saharien, Amine Andaloussi ajoute qu’Air Algérie “commence à injecter beaucoup de sièges pour répondre aux besoins des agences de voyages”. Il assure donc qu’il y “y aura une offre très riche d’ici la fin de l’année en termes de sièges”.

Réseau France : les voyageurs ont « assez de choix »

La majeure partie des Algériens installés à l’étranger se trouvent en France. C’est pour cette raison qu’Air Algérie accorde une importance capitale à cette destination qui connaît une grande pression, notamment lors de la saison estivale.

Toutefois, selon Amine Andaloussi, “en ce qui concerne le réseau France, Air Algérie est dotée d’un assez bon réseau”. Le porte-parole d’Air Algérie indique qu’Air Algérie assure des liaisons avec plusieurs aéroports en France notamment, cite-t-il : “Marseille, Bordeaux, Paris, Toulouse, Lille, Nice”.

“Les clients d’Air Algérie ont assez de choix”, indique M. Andaloussi, ajoutant que “progressivement et avec de nouvelles lignes qui seront accordées par les autorités publiques, nous allons accompagner ces ouvertures”.

Pour finir, le porte-parole d’Air Algérie a tenu à rappeler que la compagnie nationale “a été impactée par le Covid et a connu une période d’arrêt total”. C’est d’ailleurs pour cette raison que la flotte est réactivée “de manière progressive”, explique-t-il.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus