1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : les pilotes en colère
Air Algérie

Air Algérie : les pilotes en colère

En un peu plus d’un mois, le nouveau PDG d’Air Algérie aura été confronté à plusieurs situations difficiles à gérer et à des dossiers épineux.

Après l’affaire de l’aéroport de Londres et de l’incendie qui a ravagé le centre catering à Alger, Yacine Benslimane doit composer avec une grogne chez les pilotes de ligne.

En effet, un mouvement de grève se profile à l’horizon a appris VVA (visa-algerie.com) auprès de sources proches du syndicat des pilotes de ligne SPLA.

La grève inévitable ?

Le syndicat SPLA devrait tenir ce lundi 1er août une assemblée générale à l’hôtel Hayatt Regency à côté de l’aéroport d’Alger. L’assemblée générale devrait déboucher sur des décisions importantes.

En interne, la situation est décrite comme « grave ». Les pilotes de ligne ne manqueront pas d’exprimer leur ras le bol. « L’esprit des pilotes n’est pas au beau fixe », commentent nos sources.

Ces derniers sont mécontents du fait « qu’ils subissent des restrictions sur leurs droits les plus élémentaires », poursuivent nos sources au sein du SPLA.

Ne comptant pas se laisser faire, ils envisagent donc de passer à l’action. L’assemblée générale de ce lundi à l’hôtel Hayatt Regency devrait, sauf surprise, déboucher sur un mouvement de grève.

Les pilotes entendent faire passer leur message à la direction d’Air Algérie par une grève qui pénaliserait les opérations de la compagnie qui se trouve déjà dans une situation très difficile.

Les pilotes d’Air Algérie devraient annoncer une grève qui intervient en pleine saison estivale.

Air Algérie – pilotes : la crise couvait depuis plusieurs mois

Très pénalisée par les restrictions et contrainte à un régime partiel, Air Algérie devra faire avec un mouvement de grève qui arrive au plus mauvais moment.

La grogne au sein du SPLA remonte à plusieurs mois. En décembre 2021, ce syndicat avait déjà haussé le ton appelant les pilotes à refuser les vols longs – courriers pour protester contre la suspension des frais de missions.

Le SPLA est revenu à la charge en avril dernier en mettant en garde contre « un départ massif des Pilotes qui se profile dans le très court terme au profit des compagnies concurrentes à l’international »

Décidément, aucune avancée n’a été enregistrée depuis avril au point où le SPLA se décide finalement à recourir à la grève pour se faire entendre.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus