1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : l’ex-PDG devant le juge
Air Algérie

Air Algérie : l’ex-PDG devant le juge

L’ancien PDG de la compagnie aérienne Air Algérie, Bekhouche Allèche, a comparu ce dimanche 27 juin devant un juge d’instruction du pôle pénal spécialisé dans la lutte contre la corruption du tribunal de Sidi M’hamed (Alger), rapportent plusieurs médias algériens dont El Khabar sur son site internet.

L’ancien PDG d’Air Algérie serait poursuivi pour des faits liés à sa gestion de la compagnie aérienne nationale, précisément à l’affaire d’importation d’ustensiles qui lui a coûté son poste en janvier dernier. El Khabar ne donne aucune indication sur la décision prise par le juge à l’issue de l’audience.

M. Allèche, qui dirigeait Air Algérie depuis février 2017, a été limogé par le président de la République le 9 février dernier, en même temps que le ministre des Transports Lazhar Hani et le directeur de la filiale catering de la compagnie aérienne nationale.

Un directeur général par intérim, Amine Mesraoua, a été nommé, le 11 janvier, à la tête de la compagnie Air Algérie.

Air Algérie : une opération d’importation a coûté son poste au PDG

Les services du Premier ministre avaient alors expliqué que ces limogeages faisaient « suite à l’engagement d’une opération d’importation par la compagnie nationale Air Algérie de fourniture liée à l’activité de catering » dans un contexte économique difficile et des orientations financières visant la gestion rationnelle des devises.

Le 1er mars, le président de la République a confirmé qu’il a lui-même pris la décision de ces limogeages et en a expliqué la raison.

« Certaines personnes n’ont pas compris que le moment est arrivé où on n’importe que ce dont on a réellement besoin. Sur cette base, j’ai personnellement demandé au Premier ministre de mettre fin aux fonctions du PDG d’Air Algérie (…) parce que malgré le contexte (économique) il lance un appel d’offres international pour acheter des fourchettes et des cuillères, etc. Où est la production nationale ? », avait indiqué Abdelmadjid Tebboune lors d’une rencontre télévisée avec la presse.

« Je ne les accuse pas. L’affaire est entre les mains de la justice. Mais ce jeu doit cesser », avait-il ajouté.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus