1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie Paris Opéra : témoignage d’une Algérienne de France
Air Algérie

Air Algérie Paris Opéra : témoignage d’une Algérienne de France

La reprise du trafic aérien vers l’Algérie s’est déroulée, en début de cette saison estivale, sous une pression sans précédent à partir de la France. À l’approche de la fin de l’été, cette pression sur les billets de voyage a nettement baissé.

L’agence de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, à Paris Opéra, était le parfait exemple de la forte tension sur les billets depuis le lancement des programmes de vols de l’été.

L’on se rappellera encore longtemps des désolantes scènes de pagailles survenues devant les portes de cette agence de la compagnie aérienne algérienne. La volonté de regagner l’Algérie après les deux ans de crise sanitaire a donné lieu à une très forte demande sur les billets d’avion qui dépassait largement l’offre disponible.

Air Algérie : la pression baisse à l’agence Paris Opéra

Quelques semaines après, la pression semble nettement retomber. C’est ce qu’affirme une Algérienne de France qui a effectué récemment une visite à l’agence d’Air Algérie à Paris. Selon son témoignage, publié le vendredi 19 août sur les réseaux sociaux, la foule qui caractérisait l’entrée de l’agence, n’y était plus.

« J’étais arrivée tôt pour avoir une place et finalement, il n’y avait pas de foule », témoigne-t-elle. Visiblement, et comme tant d’autres citoyens, cette cliente redoutait d’y passer la journée, comme c’était le cas durant les premières semaines du lancement des nouveaux programmes de vols.

L’agent d’accueil au niveau de de l’agence Air Algérie Paris Opéra lui a dit que l’affluence baisse durant les jours de semaine. « En discutant avec l’agent d’accueil, j’ai appris qu’il fallait éviter de venir en début et en fin de semaine où c’est bondé ».

Un autre constat fait surplace par la cliente d’Air Algérie : « La plupart des clients étaient venus pour échanger ou se faire rembourser d’anciens billets inutilisés ». D’ailleurs, c’était également son cas.

Air Algérie : la prise en charge des billets non utilisés se poursuit

Durant la période de suspension des vols, pour cause de la crise sanitaire, Air Algérie avait accumulé un demi-million de billets non consommés en raison de l’annulation des vols à partir du mois de mars 2020.

Air Algérie a décidé de prolonger la validité de ces billets jusqu’au 31 décembre 2022. Les clients ont la possibilité de modifier les dates de leurs billets non consommés ou de demander un remboursement. Avec la reprise brutale des vols, cette opération a considérablement ralenti.

Un autre client d’Air Algérie qui a également témoigné à propos de son billet non consommé. « J’ai réussi à réserver un billet aller-retour Paris – Alger avec le remboursement de mon ancien billet. Je n’ai donc payé que la différence », a-t-il écrit vendredi dans un groupe Facebook.

Avec la baisse de la demande à partir de la France, l’opération de prise en charge de ces billets semble reprendre. « Certains avaient acheté leurs billets en ligne, dans une agence ou même dans les aéroports parisiens, mais tout le monde a vu son problème réglé », a constaté la cliente devant l’agence Air Algérie Paris Opéra.

D’ailleurs, elle conseille aux autres clients ayant le même problème de se déplacer « directement à l’Agence Opéra ».

Contrairement à ce qui se passait il y a quelques semaines devant cette agence, la situation est visiblement maitrisée à présent. « Les agents étaient aimables et serviables et tout se déroulait dans le calme et la bonne humeur », a encore souligné la cliente d’Air Algérie. 

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus