1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : un passager raconte son embarquement à Paris Orly
Air Algérie

Air Algérie : un passager raconte son embarquement à Paris Orly

En France et un peu partout en Europe, la cloche de la rentrée a sonné. Les vacanciers algériens reprennent désormais le chemin du retour vers leur pays de résidence. Mais d’autres Algériens établis à l’étranger, nommant en France, ont opté pour cette période de se rendre en Algérie.

Dans le sens France – Algérie, la pression sur les vols constatés au début et durant la saison estivale a conséquemment diminué. C’est dans l’autre sens, à savoir de l’Algérie vers la France, que la pression est apparue désormais.

Passager vol France – Algérie : « Mon test PCR a été vérifié à deux reprises »

Un Algérien de France, qui affirme n’avoir pas voyagé avec Air Algérie depuis une dizaine d’années, a décidé de se rendre en Algérie à bord d’un avion de la compagnie nationale. Dans un post publié sur Facebook dimanche 28 août, le passager raconte les détails de son embarquement au départ de l’aéroport Paris Orly.

« Je pars aujourd’hui en Algérie avec Air Algérie, que je n’ai pas pris depuis au moins 10 ans. Je suis arrivé au terminal 4 d’Orly trois heures avant le vol », a-t-il d’emblée écrit dans son post. Le passager s’est longuement attardé sur les mesures sanitaires exigées aux voyageurs vers l’Algérie.

La question du pass sanitaire revient fréquemment dans les discussions de groupes sur Facebook. En effet, des passagers algériens qui ont un prochain voyage au départ de la France ou de l’Algérie se demandent souvent si la mesure est toujours maintenue.

Pourtant, ce point est assez clair pour être soulevé à chaque fois. Au départ de l’Algérie vers la France, aucun document sanitaire n’est exigé, même pas le test PCR. En revanche, les passagers au départ de la France vers l’Algérie sont toujours tenus de présenter un test PCR de moins de 72 heures ou un certificat de vaccination.

À l’enregistrement de son vol à l’aéroport parisien, le passager a raconté quelques difficultés rencontrées par des passagers vers l’Algérie qui n’ont pas respecté les conditions sanitaires en vigueur. « Une passagère qui devait prendre un vol vers Annaba prévu à 18 h 15 était bloquée parce qu’elle n’avait pas encore les résultats de son test pour l’enregistrement qui se termine à 17 h 15 », a-t-il raconté.

Air Algérie : « Deux passagers refoulés, car ils n’avaient pas de masques »

Pour sa part, il précise que son « test PCR a été vérifié à deux reprises par deux personnes différentes ». Lors des autres contrôles de routine, l’intervenant a souligné qu’il a « passé l’enregistrement, le scanner bagages et la PAF normalement ».

Alors qu’il attendait l’ouverture de la porte d’embarquement, le passager est allé vers « la porte d’embarquement du vol vers Annaba pour voir comment ça se passait ». Selon lui, « deux personnes ont été refoulées parce qu’elles n’avaient pas de masques ». Ces deux passagers ont dû acheter leurs masques de protection à la dernière minute pour pouvoir embarquer.

En France, l’obligation du port du masque dans les avions a été supprimée dès le mois de mai dernier. Or, il peut être obligatoire à bord ou à l’aéroport selon votre pays de départ et de destination. Chez Air Algérie, « le port du masque est toujours en vigueur à bord des aéronefs et au niveau des aéroports », a indiqué la compagnie dans un communiqué publié le 1er août.

En gros, ce témoin n’a eu aucun désagrément lors de son voyage, car il était en règle. Par ailleurs, il a tenu à préciser, « pour éviter les commentaires négatifs, qu’il n’est ni fan d’Air Algérie ni employé au sein de la compagnie ». Il n’a raconté que ce qu’il a vu.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus