1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : un plan de sauvetage sur la table du gouvernement
Air Algérie

Air Algérie : un plan de sauvetage sur la table du gouvernement

Air Algérie était déjà en difficulté bien avant l’avènement de la pandémie mondiale de covid-19. Les difficultés de la compagnie aérienne algérienne se sont aggravées depuis la fermeture des frontières en mars 2020.

Seule compagnie aérienne à activer sur le réseau international, Air Algérie aurait dû prétendre à une meilleure situation, mais elle ne parvient pas à voir le bout du tunnel.

Mauvaise gestion, instabilité managerielle, sureffectifs, flotte vieillissante, clients mécontents…Air Algérie coche toutes les mauvaises cases.

Articles en Relation

La nomination d’Amine Mesraoua en janvier au poste de directeur général par intérim en remplacement du PDG Bekhouche Allache, limogé brutalement après une affaire d’achats d’équipements, n’a pas eu pour effet de faire bouger les lignes au sein d’Air Algérie.

Les propositions d’un expert

En réalité, le pavillon national nécessite un plan de restructuration globale. Plusieurs chantiers doivent être lancés pour que la compagnie aérienne nationale prenne enfin son envol et atteigne la place qu’elle mérite au vu de son potentiel remarquable.

Articles en Relation

C’est dans cette optique que l’expert international Mahali Mahmoud a élaboré une étude qu’il a remise au nouveau ministre des Transports Aissa Bekay ainsi qu’au directeur général par intérim de la compagnie Amine Mesraoua, rapporte le média arabophone Echourouk.

Ce rapport, d’une dizaine de pages, se projette sur la période d’après covid et les perspectives de sortie de crise pour la compagnie. L’étude a relevé les défaillances constatées dans les différents départements d’Air Algérie, notamment celui de la maintenance aéronautique, ajoute la même source.

L’expert a pointé les coûts élevés du matériel à cause des dysfonctionnements dans les procédures d’achat. Le stockage coûte également excessivement cher à la compagnie aérienne nationale, selon l’étude de Mahali Mahmoud.

Air Algérie menacée par la concurrence des compagnies du Maghreb

Air Algérie est menacée à la fois par la forte concurrence des compagnies du Maghreb et des opérateurs européens.

Dans son étude, l’expert préconise le recours à un partenariat avec des opérateurs étrangers pour permettre à Air Algérie de s’imposer comme un pôle technique. 

Le partenariat pourrait prendre la forme d’un investissement étranger dans ce domaine ou bien par la conversion en filiale de ce département comme cela avait été le cas avec le Catering il y a quelques années.

L’étude insiste sur la nécessité de choisir les bons partenaires qui jouissent d’une réputation internationale pour que la compagnie puisse être rapidement compétitive à ce niveau. Le partenaire peut également être un intermédiaire pour décrocher des contrats au profit d’Air Algérie.

De son côté, Air Algérie peut prendre en charge le volet de la formation et du développement des ressources humaines et celui des finances, selon le rapport.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus