1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : un programme sans lien avec la demande
Air Algérie

Air Algérie : un programme sans lien avec la demande

Alors que le monde entier s’ouvre aux voyageurs, avec l’amélioration de la situation sanitaire, les Algériens font toujours face à un nombre de vols internationaux très réduit qui ne répond pas à la demande.

On est encore très loin des niveaux de vols d’avant la crise sanitaire. Actuellement, une centaine de vols sont au programme chaque semaine. Cela représente moins de 20% du programme habituel suspendu depuis le 17 mars 2020. 

Air Algérie : des vols vers des destinations peu demandées

Depuis la réouverture des frontières, le programme des vols a été régulièrement enrichi sur décision du ministère des Transports. Néanmoins, au vu du planning actuel des vols autorisés, il y a de quoi se poser des questions sur sa pertinence. 

La tension est constatée sur les vols depuis la France et à un degré moindre l’Espagne et la Turquie. Sauf que ces créneaux n’ont pas été augmentés depuis plusieurs mois. En revanche, des liaisons qui attirent moins de monde ont vu leur nombre augmenter dernièrement. 

En effet, le ministère des Transports a porté le nombre de vols avec la Tunisie à une fréquence quotidienne. Les vols d’Air Algérie vers le Canada sont également passés à cinq dessertes par semaine. Or, ces deux liaisons ne connaissent pas une aussi grande demande que les vols avec la France, l’Espagne et la Turquie.

Pire : les autorités ont annoncé ce jeudi l’ouverture des vols Air Algérie vers la Mauritanie et le Sénégal, deux destinations presque méconnues des voyageurs algériens.

Vols Air Algérie : tension sur les billets au départ de France

De ce point de vue, le ministère des Transports devrait revoir sa copie. Air Algérie n’a même pas pu programmer les deux vols supplémentaires qui lui ont été accordés vers Montréal en raison de la demande très faible sur cette ligne actuellement. Ces deux liaisons supplémentaires sont gardées pour la saison estivale. 

Un vol quotidien vers la Tunisie paraît quelque peu exagéré notamment à la période actuelle. D’ailleurs, de nombreux voyageurs algériens utilisent la Tunisie comme escale pour se rendre en France.

Des créneaux sans trop de demandes sont augmentés tandis que d’autres liaisons connaissent une grosse tension qui s’est répercutée sur les prix des billets.

Air Algérie n’a que 24 vols par semaine vers la France. Un chiffre qui correspond à moins d’une seule journée d’avant la crise sanitaire. Avec l’amélioration de la situation sanitaire tant en Algérie qu’en France et à l’approche du mois de ramadan, il aurait été judicieux d’augmenter le nombre de vols sur cette ligne pour faire baisser la tension.

Le même constat peut être fait sur les vols depuis l’Espagne et la Turquie qui connaissent une grande demande également. Une affluence beaucoup plus importante que celle sur les vols avec le Canada et la Tunisie.

Le programme des vols est déséquilibré et ne répond pas à la demande que le ministère devrait revoir. L’idéal serait de revenir carrément au programme annuel habituel et permettre, ainsi, à Air Algérie de bénéficier de tous ses créneaux comme avant la crise.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus