1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : un sénateur demande une reprise totale des vols
Air Algérie

Air Algérie : un sénateur demande une reprise totale des vols

Après l’annulation, fin juillet, du confinement obligatoire pour les passagers en provenance de l’étranger, des voix se sont élevées en Algérie et au sein de la diaspora algérienne à l’étranger pour réclamer plus de liaisons aériennes dans le cadre de la réouverture des frontières.

La capacité d’accueil des hôtels n’étant plus un obstacle, le gouvernement est ainsi appelé à autoriser plus de vols depuis l’étranger pour permettre aux membres de la communauté algérienne de rentrer au pays.

Depuis plusieurs semaines, il est difficile d’acheter des billets vers l’Algérie. L’offre de vols à destination de l’Algérie depuis l’étranger est très faible par rapport à la très forte demande enregistrée chez Air Algérie et les autres compagnies aériennes autorisées à opérer.

Articles en Relation

En plus de la faiblesse de l’offre, la gestion de la billetterie a été dénoncée à plusieurs reprises. Les compagnies aériennes sont accusées de gestion opaque de la vente des billets vers l’Algérie.

Parmi les personnalités qui sont montées au créneau pour dénoncer la gestion de la vente des billets d’avion vers l’Algérie, figure le sénateur Abdelouahab Benzaïm. Le parlementaire s’est montré très critique envers Air Algérie et son directeur général par intérim Amine Mesraoua.

Articles en Relation

Benzaïm interpelle le Premier ministre

Abdelouahab Benzaïm demande également une hausse du nombre de vols internationaux vers l’Algérie ainsi qu’une reprise des dessertes maritimes, suspendues depuis mars 2020. Le sénateur s’est adressé, ce dimanche 8 août, au Premier ministre algérien, via une lettre ouverte.

Dans sa lettre, Abdelouahab Benzaïm souligne les premiers résultats encourageants de la suppression du confinement obligatoire. Après l’application du nouveau protocole sanitaire qui stipule la présentation d’un test PCR datant de 36h avant le départ vers l’Algérie et un test antigénique à l’arrivée au niveau des aéroports algériens, aucun cas positif n’a été détecté parmi les passagers arrivés.

Pour le sénateur, « l’heure est venue pour une ouverture totale avec l’étranger avec les mêmes conditions dans tous les aéroports algériens ».

« Cette mesure permettra d’atténuer les pertes enregistrées quotidiennement par la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Elle permettra aussi aux émigrés qui souffrent tous les jours et qui ne peuvent pas rentrer notamment durant ce mois d’août », argumente Abdelouahab Benzaïm.

Le sénateur estime qu’une réouverture totale peut être envisagée puisqu’il a été possible de faire les tests nécessaires au niveau des aéroports. Une telle opération est également possible à bord des bateaux, a-t-il dit.

« Pourquoi les restrictions sur les vols sont-elles maintenues ? », conclut le sénateur Benzaïm qui appelle le gouvernement à prendre des décisions en faveur de l’intérêt général et au service de l’économie nationale.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus