1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : une collision évitée de justesse à Lyon
Air Algérie

Air Algérie : une collision évitée de justesse à Lyon

Un avion Air Algérie, assurant un vol au départ d’Oran et un avion de la compagnie néerlandaise KLM ont fait l’objet d’un incident au niveau d’une piste d’atterrissage de l’aéroport de Lyon, en France. Explications.

Afin de réduire les risques de collisions entre les avions en vol, les contrôleurs aériens font recours à une procédure qui consiste à séparer les aéronefs volant dans un espace donné en les maintenant à des distances suffisantes.

Aéroport de Lyon : que s’est-il passé avec un avion Air Algérie ? 

Cette procédure concerne également les décollages et les atterrissages. Dans ce cas, elle est appelée séparation sur piste. Lorsqu’un avion tente une approche d’atterrissage, la piste doit impérativement être vide. D’où l’importance de cette procédure.

Mais si cette dernière fait défaut, et qu’un avion s’apprête à décoller au moment où un autre s’engage dans son approche d’atterrissage sur la même piste, le risque de collision entre les deux appareils est très probable. Et c’est ce qui s’est passé à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry entre un avion Air Algérie et un autre de KLM.

L’incident remonte au 5 septembre, selon ce qu’a rapporté cette semaine le site spécialisé Avherald. Un Boeing 737-800 d’Air Algérie, immatriculé 7T-VKR effectuant le vol AH-1080 au départ de l’aéroport d’Oran vers Lyon, était en approche finale sur la piste 17L de l’aéroport lyonnais à 10 h 18.

Les avions Air Algérie et KLM sur la même piste

En même temps, un autre avion appartenant à la compagnie KLM, effectuant le vol KL-1414 au départ de l’aéroport de Lyon vers Amsterdam aux Pays-Bas, s’apprêtait à décoller sur la même piste.

En effet, l’appareil s’est aligné sur la piste 17L pour le départ et a accéléré pour le décollage pendant que l’autre était sur le point d’atterrir. Selon le bureau français d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA), la séparation entre les deux avions sur la piste était perdue.

Perte de séparation sur piste entre un avion au décollage et un avion à l’atterrissage, en configuration monopiste 17L”, peut-on lire sur le site de la BEA. D’ailleurs, l’événement a été qualifié d’incident et fait l’objet d’une enquête par le même organisme. Les résultats de l’enquête ne devraient pas tarder à être publiés.

Selon les données ADS-B, l’avion Air Algérie s’est posé dans la zone de toucher des roues de la piste lorsque l’appareil de KLM qui était au départ venait de traverser l’extrémité de la piste. Il y avait environ 1900 m entre les deux avions à ce point. Fort heureusement, le pire a été évité et l’incident n’a suscité aucun dégât majeur.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus