1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : une hausse du nombre de vols devient urgente
Air Algérie

Air Algérie : une hausse du nombre de vols devient urgente

Face au nombre limité des vols vers l’Algérie, la communauté algérienne établie en France n’a pas beaucoup de possibilités. Pour rentrer au pays, les Algériens résidant dans l’hexagone ont le choix entre cinq compagnies aériennes, dont Air Algérie, qui se partagent les 48 vols au programme chaque semaine, en grande majorité au départ de Paris (Orly et Roissy).

Les compagnies aériennes présentes sur le marché font tout pour rentabiliser au maximum les rares vols qui leur sont attribués. Les prix des billets ont atteint des niveaux sans précédent. Il est peu probable que la pression baisse tant que le nombre de vols reste réduit.

L’offensive d’Air France et de Transavia

Sur ce marché, les compagnies aériennes ne se battent pas à armes égales. La très puissante Air France et sa filiale low cost Transavia ont une longueur d’avance sur la concurrence, notamment face à Air Algérie.

Articles en Relation

Pour ce mois d’octobre, Transavia a, en effet, décidé de passer à l’offensive en mobilisant des avions plus grands, des Boeing 777-300 de sa maison mère Air France, afin de garantir un maximum de capacité sur ses vols. La filiale low-cost d’Air France est assurée de faire le plein au vu de la demande sur les vols vers l’Algérie.

Au total, ce sont 10 vols qui seront opérés chaque semaine en Boeing 777-300 entre Paris et l’Algérie par Air France et sa filiale Transavia, soit 4720 passagers et autant de capacité pour les vols retour. Face à cette nouvelle donne, c’est Air Algérie qui sera pénalisée.

Air Algérie face à la concurrence

En maintenant le programme réduit en vigueur actuellement, les autorités algériennes condamnent Air Algérie à laisser filer de la clientèle au profit de ses concurrentes. Avec ses Airbus A330-202, la compagnie aérienne nationale dispose d’une capacité de seulement 262 passagers par vol. C’est presque moitié moins que ses concurrentes.

Une hausse significative du nombre de vols, voire une ouverture totale des frontières, est désormais une urgente nécessité pour la trésorerie de la compagnie aérienne nationale, en très grosses difficultés financières.

Tout plaide en faveur de l’augmentation des vols. La situation sanitaire s’améliore et la vaccination progresse en Algérie. Au niveau des frontières, le protocole en vigueur a prouvé son efficacité.

La balle est dans le camp des pouvoirs publics. Pour le porte-parole de la compagnie aérienne nationale, « il faut au minimum reprendre à hauteur de 50 % du trafic habituel ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus