1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Air France : le calvaire d’un passager franco-tunisien
Compagnies Aériennes

Air France : le calvaire d’un passager franco-tunisien

Plusieurs mois après la reprise du trafic aérien, aucune compagnie aérienne, pas même celles de renommée mondiale, ne sont épargnées par les incidents. Chez Air France, les retombées de la crise sanitaire se manifestent à ce jour.

Retards, annulations de vols, pertes de bagages… sont autant d’incidents qui laissent souvent les passagers de la compagnie française dans des situations délicates. Si l’on doit reconnaître que les imprévus sont inévitables dans le secteur aérien, une succession d’incidents sur un même vol est tout simplement inadmissible et incompréhensible.

 Les passagers d’un vol aller-retour d’Air France entre l’aéroport Paris – Roissy Charles de Gaulle et Le Caire en Égypte, ont vécu une succession inédite d’incidents, comprenant retards et annulation. Le périple a été vécu par un universitaire franco-tunisien, Professeur de l’université Lyon 2 qui était à bord, et dont le témoignage a été rapporté ce lundi 29 août par le site tunisien Kapitalis ce lundi 28 août.

Tout commence lors du vol aller au départ de l’aéroport parisien. Alors que le vol était initialement prévu le 22 août à 19 h 25, le décollage n’a eu lieu qu’une heure plus tard. Mais ce retard passe encore, car le plus grave s’est produit lors du vol retour au départ du Caire.

Air France : « le système électronique de l’avion qui ne répond pas »

Ce voyage, prévu le 27 août à 1 h 05, depuis l’aéroport égyptien, annonce un retard de deux heures. Ensuite, les passagers ont droit à une succession d’annonces d’embarquement imminent durant plus de quatre heures avant que le vol soit tout bonnement annulé.

Le pilote chargé de conduire ses passagers vers Paris leur a annoncé que l’annulation a été décidée en raison du « système électronique de l’avion qui ne répond pas ». L’équipage s’est donc rendu à Paris à bord d’un autre vol pour chercher un autre appareil pour pouvoir embarquer les passagers.

En attendant le retour de l’équipage avec un autre avion, les passagers ont été laissés durant toute une nuit dans la salle d’embarquement. Au bout de cette nuit interminable, Air France a enfin décidé de placer les passagers dans un hôtel, le temps que l’avion arrive.

Air France : le passager dénonce « une dictature de communication à sens unique »

« On nous a laissé à l’hôtel sans fixer un délai à notre attente et sans donner un numéro de téléphone pour qu’on puisse joindre la compagnie et avoir des informations sur le prochain vol », témoigne le passager indigné.

Après sept heures d’attente à l’hôtel, les voyageurs ont été informés que leur nouveau vol était programmé le lendemain à 6 h du matin. Trois heures après, on leur annonce la modification de cet horaire : « sans explication, le départ sera à 19 h au lieu de 6 h ».

Après 42 heures d’attente, l’avion de secours atterrit sur le tarmac de l’aéroport du Caire. Surprise ! Ce nouveau vol connaît encore un retard d’une heure avant son décollage vers l’aéroport de Paris. Arrivé à destination, le passager s’est directement rendu au bureau d’Air France pour faire part de ses doléances.

À travers son témoignage, l’universitaire franco-tunisien dénonce, en plus des retards et de l’annulation du vol, « une dictature de communication à sens unique ‘’no reply’’et des appels téléphoniques qui n’aboutissent pas », rapporte Kapitalis. Mais il compte bien aller jusqu’au bout pour faire valoir ses droits.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus