1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Alger, « une ville à couper le souffle », selon une touriste (Vidéo)
Voyages et Tourisme

Alger, « une ville à couper le souffle », selon une touriste (Vidéo)

L’Algérie regorge d’un potentiel touristique exceptionnel, bien qu’il ne soit pas exploité ni estimé à sa juste valeur. En plus de tous les sites connus au sud du pays, dans les montagnes ou sur le littoral, la capitale Alger fascine également les touristes.

Une touriste tunisienne venue spécialement pour effectuer une visite dans la capitale, Alger la blanche, a été plus que fascinée par le charme et la beauté des lieux qu’elle a visités. D’ailleurs, elle affirme qu’elle était « agréablement surprise par Alger ».

Dans un post publié sur un groupe Facebook tunisien consacré aux voyages, la touriste a décrit sa visite dans plusieurs sites de la capitale algérienne; « une ville à couper le souffle ». Selon son impression, il s’agit d’un « mélange entre Paris et Istanbul (d’après moi) ».

Une touriste tunisienne séduite par la beauté d’Alger

D’ailleurs, elle regrette de ne pas pouvoir prolonger son séjour dans cette ville. « J’ai passé que quelques jours et je regrette ne pas avoir consacré plus de jours pour cette merveille », a-t-elle écrit. Dans son post, elle a accompagné son témoignage de vidéos et de photos prises lors de son séjour en Algérie.


Il s’agit visiblement de la première visite de cette touriste à Alger. Et tout ce qu’elle a vu l’a séduite et émerveillée. « Des petites ruelles ornées des touches architecturales françaises, des fontaines partout, des jardins bien entretenus… », a-t-elle énuméré.

Lors de sa visite, cette citoyenne tunisienne a pu aussi découvrir l’église Notre Dame d’Afrique, les jardins botaniques (Jardin d’essais d’El Hamma) et l’incontournable Mémorial des Martyrs.


Elle souligne toutefois qu’il y a plein d’autres musées et sites « que je n’ai malheureusement pas eu le temps de voir ». Cependant, elle trouve que les prix proposés par les hôtels de la capitale sont chers. D’ailleurs, elle a n’en a pas pris. « Les hôtels, c’est cher par rapport à la qualité de service. J’étais chez un membre de la famille », a-t-elle précisé.


« L’aéroport d’Alger était la cerise sur le gâteau »

Côté restauration, il est évident que l’hôte de la capitale algérienne soit aussi satisfaite, à l’instar de tous les autres touristes étrangers qui visitent l’Algérie. Selon elle, « la bouffe est délicieuse si on sait quoi et où manger ». Pour les prix, elle ajoute que la fourchette varie en fonction des lieux et du service.


Lors de son voyage vers l’Algérie, la touriste tunisienne était entrée par voie terrestre via Tabarka, une ville côtière du nord-ouest de la Tunisie, et ce en louant une voiture à 100 dollars. Lors de son voyage retour, elle a opté pour la voie aérienne avec Air Algérie contre 330 dinars tunisiens le vol aller simple.

Ici, la passagère n’a pas hésité à faire l’éloge de l’aéroport d’Alger qu’elle a trouvé plutôt confortable. « L’aéroport d’Alger était la cerise sur le gâteau : immense, moderne et bien organisé », a conclu la touriste émerveillée par son voyage vers l’Algérie.







La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus