1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie Ferries : des passagers malmenés en Espagne – Vidéo
Voyages et Tourisme

Algérie Ferries : des passagers malmenés en Espagne – Vidéo

Cet été a vu exploser le nombre d’Algériens de la diaspora voulant rentrer au pays. Durement impactés par la crise sanitaire pendant plusieurs mois, ces passagers se voient maintenant confrontés aux mésaventures des files d’attente aux ports et aux retards des navires.

Vu leur grand nombre, les passagers algériens n’arrivent pas tous à mettre la main sur un billet. Le nombre des traversées est loin de satisfaire la demande. La carence est devenue flagrante au niveau de plusieurs ports, notamment celui d’Alicante d’où une seule traversée est assurée chaque semaine par Algérie Ferries.

Port d’Alicante : la police espagnole disperse des passagers algériens

Le port espagnol a été le théâtre de scènes désolantes, ce jeudi 7 juillet. Dans une vidéo partagée sur Facebook, on voit clairement la police antiémeute espagnole charger des voyageurs algériens au port d’Alicante. Un policier s’en est particulièrement pris à un passager qui s’est, apparemment, trop rapproché.

Sur la vidéo, on voit des hommes, mais aussi des femmes âgées. L’intervention musclée de la police s’est faite sur un fond de cris des passagers qui huaient les agents de police et leur agressivité.

L’intervention de la police antiémeute a suscité l’émoi sur les réseaux sociaux. Sur le groupe Diaspora Algérienne à Alicante, un internaute partage dans une vidéo l’arrivée d’une ambulance après les heurts. Le même internaute affirme qu’un homme et une femme ont été blessés après une intervention musclée de la police. “Ils les ont frappés alors qu’ils n’ont rien fait les pauvres”, commente encore l’internaute.

Algérie Ferries : ce qui s’est passé au port d’Alicante

L’ancien député de l’émigration Nourredine Belmeddah, dans un post qu’il a partagé sur sa page Facebook, raconte le calvaire qu’ont vécu certains voyageurs algériens au port d’Alicante en Espagne.

Selon l’ex-député, “c’est un enfer que notre diaspora a vécu dans le port d’Alicante”. Dans son post Facebook, il indique que lors de la dernière traversée Alicante – Oran, “le capitaine du navire algérien a essayé de convaincre la compagnie espagnole qui organise les traversée de permettre à 200 passagers d’embarquer”.

Les responsables espagnols ont opposé un net refus “sous prétexte que le reste des passagers vont tous réclamer”, déplore le député qui assure qu’au niveau du port, attendaient des “personnes âgées dont certaines étaient très malades, une femmes avec ses enfant ayant un certificat de décès de son mari, ainsi que d’autres cas critiques”.

Port d’Alicante : provocation contre les passagers algériens

Devant la volonté des passagers d’embarquer vers le pays, le niet catégorique des autorités portuaires espagnoles n’a pas bougé d’un iota. Selon Noureddine Belmeddah, “les agents de sécurité espagnols ont provoqué les voyageurs algériens afin qu’ils puissent trouver une excuse pour demander l’aide de la police espagnole”.

“C’est ce qui est arrivé, poursuit le député, la police antiémeute est intervenue et a fait sortir les voyageurs du port”. Ces Algériens, rappelle Belmeddah, “n’avaient comme seul souci que celui de rentrer dans leur pays”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus