1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie Ferries en France : le coup de gueule d’un député (vidéo)
Voyages et Tourisme

Algérie Ferries en France : le coup de gueule d’un député (vidéo)

Les scènes désolantes enregistrées depuis lundi 17 mai, avec des scènes de bagarres et interventions des forces de l’ordre françaises devant les agences d’Algérie Ferries en France, suscitent moult interrogations. Les améliorations espérées concernant la réouverture des frontières après l’amélioration de la situation sanitaire et la prise en charge des doléances de la diaspora n’ont visiblement pas abouti.

Durant la journée d’hier mardi et d’aujourd’hui, des scènes de pagaille ont été enregistrées devant les agences d’Algérie Ferries à Paris, Marseille, Lille et Lyon… Devant l’agence Algérie Ferries, une bagarre a même éclaté ce mercredi matin. Des scènes désolantes qui ont conduit la compagnie maritime nationale à fermer ses agences par crainte de débordements.

Depuis, les réactions n’arrêtent pas de tomber. Le député de l’émigration Tawfik Khedim en a décrit « une anarchie totale », « une humiliation de la communauté et du pays » et « un échec sans pareil dans la gestion du dossier du transport ».

Le constat amer de la situation de la communauté algérienne établie à l’étranger a été fait, hier mardi 17 mai, par le député de l’émigration, Abdelouahab Yagoubi, lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN).

Agences d’Algérie Ferries en France : des scènes « désolantes et graves »

Lors de son intervention, le député a d’emblée dénoncé « une fermeture non constitutionnelle » des frontières du pays. À propos des scènes survenues hier devant les agences d’Algérie Ferries en France, le député les a qualifiées « de désolantes » et de « graves ».

« La situation a nécessité l’intervention de la police française pour qu’ils répriment les Algériens qui ne voulaient qu’acheter des billets pour rentrer dans leurs pays », a-t-il notamment dénoncé. Avant d’ajouter que ces Algériens « n’ont pas demandé des aides sociales, mais ils voulaient juste acheter un service ».

À propos du nouveau programme de vols, qui est censé être publié prochainement, le député s’est demandé : « Comment un programme de vols nécessite une publication par décret exécutif ? ».

Selon lui, n’importe quelle compagnie aérienne peut mettre en place un programme de vols ou de traversées. Ceci étant pour dénoncer la décision du Conseil des ministres qui avait annoncé la publication prochaine du programme de vols par décret exécutif, chose qui n’est pas encore faite d’ailleurs.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus