1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie Ferries : encore des témoignages négatifs (Photos)
Voyages et Tourisme

Algérie Ferries : encore des témoignages négatifs (Photos)

Les témoignages concernant Algérie Ferries se poursuivent sur les réseaux sociaux. La compagnie maritime nationale algérienne n’arrive toujours pas à mettre de l’ordre dans son programme et sur ses bateaux.

Depuis le début de l’été, Algérie Ferries a connu divers scandales, d’innombrables retards, et a essuyé divers témoignages négatifs postés par des internautes sur les réseaux sociaux. Alors qu’on est aux portes de l’automne, les voyageurs font toujours face à une gestion chaotique des traversées d’Algérie Ferries.

Algérie Ferries : une traversée peut en cacher une autre

Une passagère raconte son incroyable périple avec Algérie Ferries. Elle dévoile sur Facebook que son expérience avec la compagnie maritime nationale a été “horrible” et elle explique pourquoi.

Algérie Ferries

La passagère a réservé sur la traversée Oran – Marseille du 16 septembre censée être assurée par le Tassili II, mais elle ne réussit à embarquer que le 17 septembre et elle se retrouve à bord du Tariq Ibn Ziad.

Je vous partage mon horrible retour en bateau Oran – Marseille qui était prévu pour le 16 septembre puis reporté au 17 septembre sans prévenir”, écrit la passagère.

Elle indique qu’elle est arrivée le 17 septembre à 8 h du matin au port et qu’elle n’avait embarqué “qu’à 20 h 50 sur Tariq Ibn Ziyad au lieu du Tassili II”.

Le pire, c’est que la passagère indique qu’elle a appris que “nous sommes deux bateaux sur le même bateau”. Algérie Ferries a-t-elle fusionné deux traversées en une seule ? Difficile de savoir, la compagnie ne communique plus.

Tariq Ibn Ziyad : le mythique navire tombe en désuétude 

Le navire, dont le départ est prévu pour le 16 septembre à 8 h, ne quittera le port d’Oran que le 17 septembre à 22 h 30, affirme la voyageuse qui confie que “l’état du bateau est horrible”.

Je vous épargne l’état des toilettes et des douches qui n’étaient pas disponibles pour les hommes donc ils ont été mélangés avec les femmes”, précise l’internaute visiblement dégoûtée.

Le lendemain, explique l’internaute, l’équipage du Tassili II avait annoncé aux voyageurs qu’ils ne pourraient pas arriver à temps au port de Marseille. Tout le monde a attendu plus de 6 heures.

La passagère, même si elle avait fait sa traversée à bord du Tassili II comme prévu, n’aurait pas été satisfaite. Selon un autre témoignage, le Tassili II qui a assuré la traversée du 15 septembre Skikda – Marseille, est, lui aussi, “une vraie catastrophe”.

Traversée Skikda-Marseille : une traversée “catastrophe”

Aucune hygiène“, lâche une autre internaute qui a fait cette traversée enceinte de 7 mois. Selon son témoignage posté sur Facebook, elle a dû “partager sa cabine avec deux autres femmes”. “J’ai pris le dernier lit qui reste sauf qu’il n’y avait pas d’échelle, alors je ne vous dis pas la galère”, déplore-t-elle.

La passagère, qui a fait la traversée avec son père, indique que ce dernier ne s’en est pas mieux sorti : “Pareil pour mon père qui s’est retrouvé sur un lit du haut alors qu’il a 72 ans”. “Aucun respect !”, lâche enfin dépitée la voyageuse.

La cliente insatisfaite d’Algérie Ferries avait joint à sa publication quelques clichés des toilettes et des douches. Elle indique que “la “salle de bain” est un véritable nid à microbes” et qu’il “y avait de la moisissure partout”. Concernant les toilettes, elle affirme qu’elles “étaient bouchées”, “qu’on ne pouvait pas les utiliser” et qu’en plus, “ça fuit à même le sol”.

On paye notre trajet”, se révolte la voyageuse. Selon elle ;  “le minimum, c’est que notre cabine soit dotée d’un minimum de confort”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus