1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie Ferries : le port de Marseille, « un centre de torture »
Voyages et Tourisme

Algérie Ferries : le port de Marseille, « un centre de torture »

Algérie Ferries : le port de Marseille, « un centre de torture »

Un bateau Algérie Ferries. Image par : ERIC - stock.adobe.com

Depuis la reprise du trafic maritime international, les conditions de voyages à bord des navires d’Algérie Ferries et la prise en charge des passagers à l’embarquement et au débarquement sont souvent pointées du doigt.

Les témoignages sur les traversées Algérie Ferries sont souvent très négatifs, pointant l’organisation de la compagnie, mais aussi les comportements de certains passagers. À l’embarquement, les passagers font parfois face à des difficultés, voire à des interventions des forces de l’ordre, tout comme ce qui s’est passé au port d’Alicante en Espagne.

Décès d’un passager d’Algérie Ferries : les conditions de voyage pointées du doigt

Au début de ce mois de juillet, Algérie Ferries a connu des perturbations sur certaines de ses traversées au départ du port de Marseille. Des passagers se sont retrouvés bloqués au port alors que leurs traversées ont été annulées ou reportées sans même qu’ils soient informés au préalable.

Une situation qui a suscité d’énormes pagailles et des durées d’attentes interminables sous un soleil de plomb. Le vendredi 1er juillet, un drame survient au port de Marseille : un passager cinquantenaire rend l’âme des suites de difficultés respiratoires après deux jours d’attente au port de Marseille.

Certains intervenants n’ont pas hésité à relier ce grave incident à l’organisation catastrophique de la compagnie maritime nationale. Le député des Algériens de France et membre de la commission des affaires étrangères à l’APN, Abdelouahab Yagoubi, qui avait rapporté l’information, est revenu sur l’incident ce week-end.

Port de Marseille : les critiques d’un député algérien  

Dans une déclaration rapportée par le journal Echorouk, il a souligné que « le passager algérien est décédé suite à la complication de son état de santé après deux jours d’attente au port de Marseille ». Après avoir embarqué, ce malheureux passager a été victime d’une crise respiratoire, ce qui lui a été fatal.

Appelant à la nécessité d’ouverture d’une enquête sur ce drame, le député n’a pas hésité à relier l’incident « à la mauvaise gestion et organisation et au report anarchique des traversées ». Pour lui, « le port de Marseille devient carrément un centre de torture pour les membres de la diaspora voulant rejoindre le pays ».

Toujours à propos de ce drame, l’élu a indiqué qu’au-delà de la longue attente infligée aux passagers, « le bateau n’a quitté le port que 12 heures après l’embarquement, sans accorder la moindre considération aux passagers, laissés sans nourriture et sans eau ». Malheureusement, la situation au port de la cité phocéenne est loin d’être une exception.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus