1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie : forte baisse du trafic aérien
Voyages et Tourisme

Algérie : forte baisse du trafic aérien

Les chiffres parlent d’eux mêmes. Selon une dépêche d’Algérie Presse Service datant de ce dimanche 13 février, le trafic aérien en Algérie a vu son activité baisser considérablement ces 2 dernières années, à cause de la pandémie que nous traversons.

Lors d’une audition par la Commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée nationale populaire (APN), Youcef Safir, le directeur de l’établissement national de la navigation aérienne (ENNA) a dévoilé un bilan stupéfiant.

La crise sanitaire qui impacte le monde aérien depuis 2 ans a entraîné une chute de 50% du chiffre d’affaire de l’ENNA en 2020, et de 45% en 2021, comparativement aux résultats de 2019. C’était prévisible : le Covid-19 a fortement ébranlé le secteur et cela n’est pas prêt de s’arrêter. En effet, d’après l’APS, Youcef Safir anticipe déjà une baisse de 40% en 2022. Vu le contexte sanitaire, le pessimisme semble être la seule option.

Un établissement aux missions importantes

L’ENNA est un organisme public placé sous la tutelle du ministère des Transports. Il est chargé d’assurer l’exploitation et veille à la sécurité du transport aérien algérien

Il gère 36 tours de contrôle sur le territoire, disséminées sur les aérodromes civils et internationaux en service en Algérie. Il garantit notamment la sécurité des avions pendant leur vol, en les suivant de leur décollage à leur atterrissage sur le territoire national.

Malgré la crise sanitaire et les ralentissements qu’elle implique, Youcef Safir a révélé l’installation de 5 nouvelles tours de contrôle équipées des dernières technologies, à Alger, Oran, Tamanrasset, Constantine et Ghardaïa. Tamanrasset a subi un retard de livraison à cause de la pandémie, mais le directeur de l’ENNA fonde ses ambitions sur lui. A terme, ce centre de contrôle va centraliser la surveillance générale de l’espace algérien en utilisant des radars.

L’APS ajoute que l’on recense pas moins de 5000 compagnies qui utilisent l’espace aérien de l’Algérie chaque année, notamment via les aéroports de Ghardaïa et de Tamanrasset, qui font office de stations techniques essentielles pour les vols vers l’Afrique.

Une obligation d’excellence est donc requise pour ces sites algériens qui ont un vrai rôle à jouer à l’échelle internationale.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus