1. Accueil
  2. Actualités
  3. Algérie : la réouverture des frontières compromise par la hausse des contaminations
Actualités

Algérie : la réouverture des frontières compromise par la hausse des contaminations

L’Algérie n’a pas encore annoncé de date pour la réouverture de ses frontières, fermées depuis le 19 mars dernier, dans le cadre des mesures destinées à lutter contre le coronavirus

L’Algérie n’a pas encore annoncé de date pour la réouverture de ses frontières, fermées depuis le 19 mars dernier, dans le cadre des mesures destinées à lutter contre le coronavirus.

Samedi dernier, le président Abdelmadjid Tebboune a « ordonné de garder les frontières terrestres, maritimes et aériennes fermées jusqu’à ce que Dieu nous lève ce fléau ». Comprendre : la réouverture des frontières de l’Algérie dépendra de l’évolution de la situation sanitaire.

Or, depuis cette annonce, la situation sur le plan sanitaire est loin de s’améliorer en Algérie. Les contaminations sont en forte hausse. Ce vendredi, le pays a enregistré un nouveau record quotidien, avec 413 contaminations durant les dernières 24 heures.

Avec un total de 15.070 cas positifs, l’Algérie est à 34 cas pour 100.000 habitants. Certes, le pays a enregistré peu de décès (moins de 10 par jour) et les guérisons sont en forte hausse (490 ces dernières 24 heures). Il a été inclus dans la liste des pays « sûrs » de l’Union européenne, même si certains pays comme l’Allemagne ont refusé de le maintenir.

Mais, avant une éventuelle réouverture des frontières, les autorités algériennes vont regarder de près l’évolution de la situation sanitaire intérieure et chez les autres pays, notamment en Europe et au Maghreb.

« Il est clair que la situation épidémiologique dans notre pays n’est pas stabilisée et ailleurs encore moins. Nous sommes face à des pays européens qui sont une zone de contamination élevée. La France particulièrement, enregistre des clusters. N’oublions pas que les cas ‘’importés’’ l’étaient de France avec la venue d’émigrés », a expliqué fin juin, Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique Covid-19, dans une déclaration à TSA.

Depuis ces déclarations, la situation ne s’est pas améliorée en Algérie. Cette semaine, des walis ont annoncé des mesures comme la fermeture de marchés et l’interdiction des différentes célébrations (mariage, circoncision…).

Alors que les vacances d’été ont commencé ce weekend, il est peu probable de voir les frontières de l’Algérie entièrement rouvertes avant la fin de l’été. Au mieux, le gouvernement pourrait autoriser une réouverture partielle dans les prochaines semaines pour permettre aux Algériens bloqués à l’étranger de revenir et aux étudiants inscrits à l’étranger de pouvoir voyager.

| LIRE AUSSI : Pourquoi l’Algérie a décidé de maintenir ses frontières fermées jusqu’à nouvel ordre


Par : Samira Chibani

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus