1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie, Maroc, Tunisie : les conditions de voyage en février
Voyages et Tourisme

Algérie, Maroc, Tunisie : les conditions de voyage en février

La vague hivernale de covid-19 commence à être maîtrisée mondialement et des mouvements semblent s’opérer dans les politiques de voyage.

Après une fin d’année sous le signe de la fermeture et de la prévention, peut-on espérer la reprise des voyages internationaux notamment à destination des pays maghrébins ?

Algérie

Se rendre en Algérie

Il est toujours possible de se rendre en Algérie, mais cela est toujours aussi compliqué en termes d’offres de vol et de prix. Les frontières restent ouvertes notamment pour les personnes munies d’un passeport algérien.

Depuis la réouverture des frontières le 1er juin 2021, l’offre aérienne s’est renforcée au fil du temps en proposant davantage de rotations depuis et vers l’Algérie Le programme de vols actuel propose 13 destinations étrangères et est assuré par Air Algérie et plusieurs compagnies étrangères. La majorité des vols concerne les voyages entre la France et l’Algérie qui sont de l’ordre d’une cinquantaine de liaisons hebdomadaires.

Il est possible de rejoindre l’Algérie via trois aéroports : Alger, Oran et Constantine. Ce plan de voyage est promis jusqu’au 26 mars prochain et pourrait être revu après cette date. En revanche, on ne sait pas si ce sera à la hausse ou à la baisse. Les modifications se feront en  fonction de l’évolution sanitaire en Algérie et dans les pays européens.

Côté prix, si les vols avaient observé une légère baisse des tarifs début janvier 2022, ils sont en train de remonter. Notamment sur les vols entre la France et l’Algérie. Il faut désormais compter des allers-retours en 450 et 800 euros depuis les grandes villes françaises.

Les traversées maritimes sont également une option, mais elles sont soumises à la présentation d’un pass vaccinal. Des bateaux assurent chaque semaine des liaisons entre Marseille et Alger et entre Alicante et Oran. Les prix des billets sont également très conséquents et devraient pour le moment rester à ce niveau. Entre janvier et début février, pour un billet aller-retour Marseille-Alger, pour un adulte avec un véhicule, il fallait compter 1292 euros.

L’ensemble des voyages en Algérie exigent toujours la présentation d’un test PCR négatif de moins de 36h avant le départ. Il est également demandé de pratiquer un test antigénique à l’arrivée en Algérie au frais du passager.

Situation sanitaire en Algérie

L’Algérie commence à souffler après une importante vague de contagion liée à l’arrivée du variant omicron. Depuis la fin du mois de janvier, les nouveaux cas sont à la baisse, mais restent importants avec une moyenne quotidienne de plus de 1000 cas.

Sur place, le plan de protection contre la propagation du covid-19 implique seulement le respect de la distanciation sociale et le port du masque dans les espaces fermés.

Maroc

Se rendre dans le pays

Le mois de février est celui de la grande réouverture du Maroc. Après s’être complètement fermé au monde le 29 novembre dernier, le Royaume est prêt à accueillir les touristes sur son territoire.

A partir du 7 février, les frontières seront à nouveau ouvertes et les vols internationaux seront renforcés. Les liaisons maritimes devraient également être relancées à cette date, a annoncé le directeur général de l’Office national marocain du tourisme dans un interview au Figaro.

La Royal Air Maroc sera la première compagnie aérienne à reprendre l’ensemble de ses liaisons vers l’international. Le programme de vols sera le même que celui d’avant novembre 2021. La RAM promet même de renforcer ses liaisons pour récupérer les voyages perdus durant la suspension des deux derniers mois.

Plusieurs compagnies étrangères n’ont pas encore annoncé de programme de vols. Certaines compagnies aériennes, notamment les low-cost ont totalement suspendu leur programme vers le Maroc sans date de retour à la normale.

Pour se rendre au Maroc il sera indispensable de présenter un schéma vaccinal complet ainsi qu’un test PCR de moins de 48h avant d’embarquer, dans l’avion comme sur un bateau. A  l’arrivée, un test de dépistage rapide est prévu.

Situation sanitaire dans le pays

Le Maroc, après s’être alarmé suite à la découverte du variant omicron, connaît une décrue du nombre de nouveaux cas de covid-19 depuis la dernière semaine de janvier. Le pays connaît en moyenne 4000 nouveaux cas quotidiens. Le pays qui est l’un des premiers du Maghreb en termes de vaccination semble toutefois maîtriser la situation sanitaire.

Sur place, les restrictions sanitaires ont pour la plupart été levées. Toutefois un pass vaccinal est toujours exigé pour se rendre dans les aéroports du pays mais aussi dans les hôtels, restaurants, cafés et hammams.

Tunisie

Se rendre en Tunisie

La Tunisie a repris depuis plusieurs mois le chemin du tourisme et promeut les voyages vers son territoire. Le pays n’a pas non plus échappé à la forte vague de covid-19 de la fin de l’année 2021, il était même l’un des pays les plus touchés au Maghreb. Toutefois il ne s’est pas fermé aux étrangers, il a seulement ajouté d’autres conditions de voyage permettant de contrôler la santé des passagers.

La vaccination complète est exigée pour tout voyage en Tunisie ainsi qu’un test PCR négatif de moins de 48h ou un test antigénique de moins de 24h, pour tous les voyageurs âgés de plus de six ans.

Seuls les citoyens et résidents tunisiens peuvent retourner en Tunisie sans vaccination à condition d’observer une quarantaine obligatoire de cinq jours.

Mis à part ces conditions, la Tunisie accueille volontiers les touristes. Le programme de vols vers la Tunisie reste solide et est assuré principalement par Tunisair. Air France, Nouvel Air viennent également en renfort sur la liaison France-Tunisie, l’une des plus empruntées. A partir du mois de mars, la low-cost Easyjet devrait consolider les vols entre l’Europe et la Tunisie.

Côté tarifs, Tunisair ne cesse de proposer des campagnes promotionnelles pour relancer la destination tunisienne. Jusqu’au 26 janvier, elle offrait des allers-retours entre Tunis et 13 destinations internationales à partir de 154 euros TTC. On peut s’attendre à de nouvelles offres avec l’arrivée du printemps. La venue d’Easyjet devrait également casser les prix.

Situation sanitaire dans le pays

La Tunisie a connu un gros pic de contagion au covid-19 en décembre 2021. Si à la fin janvier elle a pu profiter d’une baisse du nombre de nouveaux cas, le mois de février démarre sur une nouvelle augmentation des contagion. Une moyenne de 8000 nouveaux cas quotidiens est relevée en Tunisie.

Sur place, la Tunisie impose des restrictions au quotidien. Depuis le 12 janvier, l’ensemble du territoire tunisien est soumis à un couvre-feu de 22h à 5h du matin. Le pass vaccinal est exigé pour les personnes de plus de 18 ans dans l’ensemble des lieux publics tels que les restaurants, cafés, hôtels ou encore salles de sport.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus