1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie, Maroc, Tunisie : nouveautés voyage et restrictions sanitaires
Voyages et Tourisme

Algérie, Maroc, Tunisie : nouveautés voyage et restrictions sanitaires

Il y a du mouvement dans les conditions de voyage vers les trois pays maghrébins. La relance des voyages maritimes pour l’Algérie, le Maroc qui durcit ses conditions d’entrée sur son territoire ou encore Tunisair qui lance de nouveaux tarifs pour attirer à nouveau les touristes, sont autant de nouveautés qui pourraient bousculer les voyages dans la région.

Si vous avez prévu de vous rendre dans l’un des trois pays, nous faisons le point sur les possibilités de voyages vers ces destinations maghrébines.

Voyage en Algérie

Les nouveautés côté transport

L’Algérie autorise toujours les voyages pour les voyageurs de nationalité algérienne. Depuis le 1er juin, les vols allers-retours vers et depuis l’Algérie sont possibles par avion, et le pays devrait étendre son programme international avec près de 98 dessertes hebdomadaires.

Air Algérie opère désormais 49 vols hebdomadaires internationaux, essentiellement depuis la France, qui représente le plus gros contingent (24 rotations par semaine). Mais aussi depuis l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, pour l’Europe. Elle dessert également la Turquie, la Tunisie, la Russie, le Royaume-Uni et les Emirats arabes unis. Les vols Alger-Montréal font également leur grand retour à partir du 26 octobre.

Autre nouveauté : il sera également possible d’emprunter la voie maritime avec la relance des traversées maritimes de la compagnie Algérie Ferries entre Marseille et Alger, dès le 6 novembre, mais aussi entre Alicante et Oran dès ce vendredi.

Entrée en Algérie, les conditions

Il n’y a pas de changement pour les conditions d’entrée en Algérie. Toute personne (vaccinée ou non) se rendant dans le pays doit présenter un test PCR négatif de moins de 36h avant son départ et sera soumise à un test antigénique payant à l’arrivée, que ce soit par avion ou par bateau.

Situation sanitaire

La lutte contre le covid-19 gagne du terrain en Algérie. Le nombre de nouveaux cas ne connait pas d’augmentation. L’Algérie peut enfin souffler et a décidé de lever le couvre-feu imposé à sa population. Il est possible de circuler en toute liberté dans le pays, le port du masque reste recommandé.

Voyage au Maroc

Les nouveautés côté transport

Les voyages au Maroc sont possibles mais pas pour tous les pays. Le pays a récemment suspendu les vols depuis et vers la Russie mais aussi l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas en raison d’une recrudescence de cas de covid-19 dans ces pays.

Le Maroc maintient en revanche son programme de vols avec le reste des pays, qu’il classe sur deux listes : A et B, en fonction du risque sanitaire qu’ils représentent.

Entrée au Maroc, les conditions

Les nouveautés voyage au Maroc concernent essentiellement le durcissement des conditions d’entrée avec l’obligation du passeport vaccinal dans la plupart des lieux publics et espaces fermés du Royaume mais aussi au sein de ses aéroports à partir du 21 octobre. Cela risque d’impliquer une autorisation d’entrée au Maroc soumise à la présentation d’un passeport vaccinal.

L’interdiction de la venue des touristes non vaccinés n’a pas clairement été énoncée, pour l’heure le pays maintient son système de listes A et B pour gérer les entrées et sorties. Ainsi les voyageurs en provenance des pays intégrés à la liste B comme la France ou encore l’Espagne, qui n’auraient pas reçu de doses vaccinales doivent observer une quarantaine de 10 jours – à leurs frais – à leur arrivée au Maroc.

Situation sanitaire

En dépit de récentes mesures de contrôles des arrivées vers le Maroc, le pays observe une situation sanitaire plutôt prometteuse et voit le nombre de nouveaux cas poursuivre sa décrue. Par ailleurs, la vaccination progresse avec assurance, au moins 50% de la population a reçu un schéma complet de vaccination.

Sur place, un couvre-feu entre 23h et 5h est maintenu et la capacité d’accueil du public dans les restaurants et cafés est réduite à 50%. Les déplacements dans le territoire sont en revanche limités par la présentation d’un passeport vaccinal.

Voyage en Tunisie

Les nouveautés côté transport

La Tunisie, qui a encore raté sa saison touristique cet été, en raison d’une vague meurtrière de covid-19, compte bien se rattraper. Le pays se lance dans une offre offensive côté voyage avec des propositions de vols à 154 euros l’aller-retour avec Tunisair, entre la Tunisie et 11 pays. Les pays concernés sont la France, Italie, Allemagne, Belgique, Suisse, Autriche, Espagne, Royaume-Uni, Turquie, Maroc et Égypte, dont les ressortissants étaient des touristes récurrents avant le déclenchement de la pandémie. L’offre est valable jusqu’au 27 octobre et vise à relancer le tourisme hivernal.

Entrée en Tunisie, les conditions

Le mois d’octobre a permis également un léger allégement des conditions d’entrée pour les voyageurs vaccinés qui n’auront pas à présenter de test PCR négatif de moins de 72h pour s’envoler pour la Tunisie. Cette obligation est en revanche maintenue pour les touristes non-vaccinés qui doivent également s’isoler durant 7 jours à leur arrivée en Tunisie dans un établissement validé par les autorités et à leurs frais. Tous les voyageurs doivent présenter une fiche sanitaire et peuvent être soumis à un test antigénique aléatoire à leur arrivée.

Situation sanitaire

La Tunisie s’est bel et bien sortie de la vague de contamination avec un nombre de nouveaux cas qui ne cesse de décroître. Les conditions de vie sur place sont désormais plus viables. Depuis septembre, le pays n’a plus à subir de couvre-feu. Les seules mesures maintenues concernent la gestion des publics. Les restaurants et cafés ne peuvent recevoir que 50% de leur capacité d’accueil et le port du masque chirurgical est obligatoire dans les lieux fermés.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus