1. Accueil
  2. Actualités
  3. Algérie : un député appelle à rouvrir les frontières
Actualités

Algérie : un député appelle à rouvrir les frontières

Algérie - Les frontières algériennes sont fermées depuis le 17 mars dernier. Près de six mois après, de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer leur réouverture.

Cela fait plus de cinq mois que les frontières de l’Algérie sont fermées. Le 17 mars dernier, dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, les autorités algériennes ont décidé de fermer les frontières terrestres, aérienne et maritime du pays.

Depuis cette date, plus de 30.000 Algériens bloqués à l’étranger ont été rapatriés via notamment des vols de la compagnie aérienne Air Algérie. Une quatrième phase de rapatriement a été lancée la semaine dernière. Les étrangers bloqués en Algérie, notamment les Européens, ont pu quitter le pays.

Articles en Relation

Les Algériens vivant en Europe n’ont pas la possibilité de venir en Algérie. Les vols de rapatriement sont en effet réservés aux Algériens qui ont voyagé avec un visa. En Algérie, les Algériens, hormis les détenteurs de la double nationalité, d’un titre de séjour ou d’un visa D d’installation, ne peuvent toujours pas voyager.

L’Europe avait ouvert sa frontière aux Algériens pendant tout le mois de juillet, mais les frontières de l’Algérie sont restées fermées. Personne n’a donc pu voyager. L’Algérie a finalement été exclue de sa liste des pays sûrs à la fin du mois dernier, après une hausse du nombre de contaminations au Covid-19.

Aujourd’hui, la situation sur le front de la lutte contre le Covid-19 est moins inquiétante en Algérie. Depuis trois semaines, une baisse des contaminations est constatée. Malgré quelques variations quotidiennes à la hausse, la tendance à la baisse semble se confirmer, avec en moyenne 380 cas quotidiens.

Dans ce contexte, la question de la réouverture des frontières revient dans le débat. Sur les réseaux sociaux, les appels se multiplient pour une réouverture des frontières. Pour la première fois, un député algérien a lancé un appel dans ce sens au président de la République.

« Si la décision de rouvrir les frontières n’est pas prise demain en Conseil des ministres, j’écrirai au président de Tebboune pour lui demander de le faire », a écrit, samedi soir, Noreddine Belmeddah, député de l’émigration, dans un message sur les réseaux sociaux. Un Conseil des ministres est prévu ce dimanche 30 août sous la présidence de Abdelmadjid Tebboune.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus