1. Accueil
  2. Divers
  3. Algériens bloqués en Tunisie : nouveau témoignage
Divers

Algériens bloqués en Tunisie : nouveau témoignage

Si le trafic aérien entre l’Algérie et la Tunisie a repris partiellement il y a un peu plus de trois mois maintenant, les frontières terrestres restent fermées depuis le 17 mars 2020.

Une situation pénalisante pour de nombreux Algériens qui restent bloqués en Tunisie avec leurs voitures depuis la fermeture des frontières l’année dernière.

Ce samedi, 120 ressortissants algériens ont témoigné, dans un courriel adressé à visa-algerie.com, de leur calvaire en Tunisie qui dure depuis de longs mois déjà. Ils ne peuvent pas revenir par voie aérienne, car leurs voitures sont inscrites sur leurs passeports. Avec le maintien de la fermeture des frontières terrestres, ils sont dans l’impossibilité de leur pays.

Les citoyens algériens bloqués en Tunisie affirment que leurs voitures sont au niveau des douanes tunisiennes. Pour les récupérer, ils doivent payer 100 dinars tunisiens pour chaque mois depuis mars 2020 en plus du 1/8 du prix de chaque voiture.

Quand ils ont contacté les représentations diplomatiques algériennes en Tunisie, on leur a demandé de patienter.

Ce dimanche, un autre ressortissant algérien dans le même cas raconte sa situation. « Je suis bloqué en Tunisie avec la voiture depuis le début du Covid (…). Je me suis fait contrôler par les services de douane ce samedi 04/09/2021. On m’a enlevé la voiture et traité de clandestin et de fraudeur. Ils m’ont taxé de 7 000 dinars tunisiens », raconte-t-il.

L’homme âgé de 76 ans dénonce ce qu’il a qualifié d’injustice. « Il est où le gouvernement algérien et la défense et la protection de ces citoyens ? », poursuit le ressortissant algérien.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus