1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Algériens bloqués : la pression monte sur les autorités françaises
Air Algérie

Algériens bloqués : la pression monte sur les autorités françaises

Ils étaient 27, fin février, au début de la crise, ils ne sont plus que six voyageurs algériens à demeurer bloqués dans la zone internationale de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

Arrivés le 26 février de Londres et munis de billets Air Algérie jusqu’à leur destination finale, Alger, ils ont été empêchés d’embarquer à Paris en raison de l’apparition en Algérie de cas du variant anglais.

Depuis, chacune des deux parties campent sur ses positions. Air Algérie et les autorités algériennes ont proposé de prendre en charge leur retour au Royaume-Uni. Les 27 voyageurs ont exigé un rapatriement en Algérie.

Articles en Relation

Une vingtaine de voyageurs ont quitté la France

La justice française a donné raison à la compagnie Air Algérie, qui n’a fait qu’appliquer les décisions des autorités algériennes prises dans le cadre de la lutte contre une épidémie mondiale.

En l’absence de solution, une vingtaine d’entre eux ont quitté l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle juste avant le début du Ramadan. Selon le journal Le Parisien de ce jeudi 15 avril, ceux qui ont la double nationalité sont repartis vers Londres. Les autres sont partis au Maroc et en Tunisie, selon la même source.

Les six autres n’ont pas de solution. Leurs visas ont expiré. Ils sont livrés à eux-mêmes et vivent une situation difficile, selon leurs avocats. Un des six voyageurs « a marché toute la nuit dans les couloirs tellement il n’en peut plus. Il a dû être pris en charge par la Croix-Rouge », affirme Me Hadj Said, leur avocate, cité par Le Parisien.

Une demande d’autorisation de séjour en France

Les avocats des voyageurs espèrent un geste des autorités algériennes. Ils ont également saisi les autorités françaises via deux démarches distinctes.

Une demande d’ « autorisation de séjour » a été introduite auprès du ministère français de l’Intérieur. Sans réponse pour l’heure, selon Me Hadj Said. « Contacté, le ministère de l’Intérieur n’a pas donné suite à nos sollicitations », a expliqué l’avocate.

L’autre démarche a été effectuée auprès du ministère français des Affaires étrangères. La diplomatie française assure avoir entamé des démarches auprès de l’ambassade d’Algérie à Paris et des autorités algériennes. « Mais l’Algérie est un pays souverain et ce problème est de leur ressort », a expliqué le Quai d’Orsay.

Mardi, Aurélien Taché, un député français, a été empêché d’accéder à la zone internationale de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle où il s’est rendu pour rencontrer les six voyageurs bloqués.

Selon le député, qui a annoncé vouloir saisir le président Emmanuel Macron, « la France laisse des familles qui ne peuvent rentrer en Algérie vivre dans des conditions indignes depuis 2 mois ». « Les autorités françaises doivent prendre leurs responsabilités en offrant un accès aux soins et un hébergement », a déclaré Aurélien Taché.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus